Samsung lance son nouveau Galaxy, concurrent de l'iPhone

jeudi 3 mai 2012 21h28
 

HELSINKI, 3 mai (Reuters) - Le sud-coréen Samsung Electronics a présenté jeudi un nouveau modèle dans sa gamme de smartphone Galaxy concurrente de l'iPhone, équipé d'un écran tactile plus grand et d'un processeur plus puissant.

Samsung, qui a ravi au finlandais Nokia la place de numéro un mondial des téléphones cellulaires cette année, a précisé que son nouveau modèle, le SIII, serait en vente dans certains pays fin mai et dans le monde entier à partir de juin.

La semaine dernière, Samsung a fait état d'un bénéfice trimestriel de 5,2 milliards de dollars, grâce aux ventes du Galaxy SII dont les ventes ont dépassé celles de l'iPhone de l'américain Apple. (voir )

Samsung a produit plus de 20.000 Galaxy par heure au premier trimestre. Le smartphone a été le principal contributeur à son bénéfice d'exploitation.

Le nouveau SIII sera équipé d'un écran de 4,8 pouces, d'un appareil photo de 8 mégapixels et fonctionnera avec la dernière version du logiciel Android de Google.

Won-Pyo Hong, responsable de la stratégie produits pour la branche mobile de Samsung, dit s'attendre à ce que le SIII se vende mieux que le SII qui s'est écoulé à plus de 20 millions d'unités.

Le budget commercialisation sera lui aussi en hausse, même si la marque est déjà très bien connue, a-t-il ajouté.

"Samsung doit profiter au maximum de ces quatre à cinq mois avec le Galaxy SIII avant qu'Apple ne change une fois de plus la donne avec son iPhone de la prochaine génération", commente Geoff Blaber, analyste chez CCS Insight.

Samsung espère aussi que le micro-processeur quadruple coeur utilisé dans le SIII le sera également par les combinés de Nokia, HTC et Motorola, ainsi que par Apple, son principal clients pour les composants.

Le processeur Exynos 4, basé sur la technologie Cortex A9 du britannique ARM Holdings, permet de réaliser plus de tâches dans un temps plus court.

L'actions Samsung a touché un plus haut historique après ses résultats du premier trimestre. Son poids boursier a atteint 190 milliards de dollars (145 milliards d'euros), soit quatre fois celle du japonais Sony. Elle ne représente toutefois qu'un tiers de celle d'Apple, la première capitalisation boursière au monde. (Tarmo Virki, Danielle Rouquié pour le service français, édité par)