1 mai 2012 / 12:07 / il y a 5 ans

Thomson Reuters-Le T1 meilleur qu'attendu, prévisions confirmées

* BPA ajusté de 44 cents au T1 (consensus: 41 cents

* Chiffre d'affaires des activités poursuivies en hausse de 4%

* Prévisions 2012 confirmées

1er mai (Reuters) - Thomson Reuters a présenté mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à la vigueur du chiffre d'affaires généré par les activités de fiscalité et comptabilité et a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Le groupe de presse et d'information professionnelle a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires courant en hausse de 4% hors effets de change, à 3,19 milliards de dollars (2,41 milliards d'euros); les analystes financiers prévoyaient un chiffre d'affaires de 3,13 milliards selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice par action ajusté ressort à 44 cents contre 37 cents un an plus tôt, dépassant de trois cents le consensus.

Si les activités de fiscalité et de comptabilité ont soutenu les résultats, la division de services au secteur financier reste sous pression en raison de la baisse des effectifs et des mesures d'économies mises en oeuvre par un grand nombre de ses clients.

Le chiffre d'affaires trimestriel de la division "Financial & Risk" a augmenté de 1% à 1,8 milliard de dollars, la baisse des ventes aux traders et gestionnaires de fortune étant compensée par la hausse de l'activité sur les segments de la gestion des risque et des normes, ainsi que par des acquisitions.

La branche juridique, qui inclut WestlawNext et dont les principaux concurrents sont Reed Elsevier , Wolters Kluwer et Bloomberg, affiche une hausse de 3% de ses revenus à 777 millions de dollars.

Pour l'activité "Tax & Accounting", la croissance du chiffre d'affaires a atteint 31%, à 310 millions de dollars.

MARGE COURANTE EN BAISSE SUR UN AN

"Notre activité 'Financial & Risk' continue de faire des progrès dans un climat très difficile", a déclaré le directeur général du groupe, Jim Smith, cité dans un communiqué.

L'un des principaux produits financiers de Thomson Reuters, Eikon, a connu un démarrage difficile. Le groupe, concurrent sur ce marché de Bloomberg, FacSet et Dow Jones, filiale de News Corp, a précisé qu'Eikon comptait désormais plus de 16.000 clients, un chiffre en hausse de 30% par rapport au quatrième trimestre 2011.

Les résultats trimestriels sont présentés conformément à la nouvelle organisation mise en place après une réorganisation en profondeur qui s'est traduite entre autres par le départ de plusieurs dirigeants du groupe, dont l'ancien directeur général Tom Glocer.

Jim Smith, qui dirigeait jusqu'alors la division "Professional" a pris la direction générale au début de cette année.

La nouvelle organisation vise à simplifier le groupe issu du rachat de Reuters par Thomson en 2008.

Au premier trimestre, le bénéfice opérationnel courant a augmenté de 2% à 545 millions de dollars. La marge opérationnelle courante s'est dégradée à 17,1% contre 17,4% un an plus tôt, en raison de charges liées au lancement de nouveaux produits, a expliqué la société.

Elle a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de 2012, y compris celle d'une croissance du chiffre d'affaires inférieure à 5%.

Thomson Reuters avait annoncé la semaine la vente de sa branche Santé pour 1,25 milliard de dollars au fonds de capital-investissement Veritas Capital. (Jennifer Saba, Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below