LEAD 1-United Tech porté par la demande nord-américaine au T1

mardi 24 avril 2012 17h05
 

BOSTON, 24 avril (Reuters) - Le groupe industriel diversifié américain United Technologies a publié mardi un bénéfice trimestriel supérieur au consensus en évoquant une demande meilleure que prévu d'équipements de chauffage et de climatisation sur le marché nord-américain.

Sa filiale Carrier affiche ainsi une hausse de 19% de ses commandes de systèmes de climatisation résidentiels grâce à une nette amélioration de la demande fin mars. Et cette demande est restée solide depuis le début du mois d'avril, a déclaré le directeur financier, Greg Hayes.

"Le climat chaud de mars a aidé mais cela tient aussi au faible niveau des stocks sur le marché", qui a contraint les distributeurs a augmenter leurs commandes, a-t-il précisé lors d'une téléconférence.

En excluant les comptes de trois filiales mises en vente par le groupe, le bénéfice trimestriel ressort à 1,26 milliard de dollars, soit 1,31 dollar par action, en hausse de 19% sur un an. Il dépasse ainsi nettement le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui donnait un bénéfice par action de 1,19 dollar.

Après prise en compte des dépréciations passées sur les filiales à vendre et d'autres éléments exceptionnels, le bénéfice net recule de 67,4% à 330 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires trimestriel a baissé de 2% à 12,42 milliards de dollars, contre 12,71 milliards attendus.

En dehors des Etats-Unis, la conjoncture économique est plus contrastée, a expliqué Greg Hayes.

"L'Europe reste horrible, je crois que c'est la manière la plus simple de dire les choses. Les marchés de construction ont vraiment été anémiques là-bas et ils le restent, donc nous ne voyons pas beaucoup de signes de reprise en Europe."

Dans les pays émergents, les ventes sont restées solides au premier trimestre, sauf en Chine, où la baisse de la construction d'immobilier commercial a pesé sur la demande d'ascenseurs, a poursuivi le directeur financier.   Suite...