Munich Re - Impact limité de la Grèce en 2012

mardi 13 mars 2012 10h24
 

MUNICH, 13 mars (Reuters) - L'échange de dette grecque n'aura qu'un impact négatif limité sur les résultats, a affirmé mardi le réassureur allemand Munich Re, qui anticipe un bénéfice net plus que triplé à 2,5 milliards d'euros cette année.

"La restructuration de la dette grecque et l'échange obligataire déboucheront au plus sur des dépenses relativement faibles en 2012", explique le premier réassureur mondial, précisant qu'il a enregistré pour 1,2 milliard d'euros de dépréciations sur la dette souveraine grecque en 2011.

L'action gagne plus de 2% à 111 euros à 09h20 GMT. Elle a perdu 7% en l'espace d'un an, tandis que ses concurrents Swiss Re et Hannover Re ont à l'inverse pris quelque 7% dans le même temps.

Munich Re a publié ses comptes annuels le mois dernier, réalisant un bénéfice net meilleur que prévu. (voir ) (Christian Krämer et Jonathan Gould, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)