GM restera déficitaire en Europe pendant 1 ou 2 ans-DG

jeudi 8 mars 2012 10h21
 

SAN FRANCISCO, 8 mars (Reuters) - General Motors continuera de perdre de l'argent en Europe pendant un ou deux ans, estime son directeur général Dan Akerson, invoquant un problème de surcapacité sur le Vieux Continent.

Le numéro un mondial de l'automobile a accusé des pertes en Europe au cours des 12 dernières années.

"Je pense qu'il faudra une bonne année, voire deux avant que nous puissions renouer avec la rentabilité en Europe", a dit Dan Akerson mercredi soir devant le Commonwealth Club of California.

Les ventes européennes avaient montré des signes de reprise avant que la crise de la dette souveraine ne grippe la région, a-t-il noté.

"On a cessé d'acheter. Je peux le voir tous les jours dans les chiffres des ventes", a déclaré Dan Akerson.

A l'échelle de l'industrie automobile, il a dit croire qu'il y avait entre 7 et 10 sites de production de trop en Europe. Selon d'autres dirigeants, la surcapacité atteint 20%.

Face à cette question de la surcapacité, le secteur automobile en a appelé à l'Union européenne. (voir

Dan Akerson a souligné que l'accord signé avec PSA Peugeot Citroën annoncé la semaine n'était rien d'autre qu'une alliance et que chacun des deux groupes avait ses propres difficultés à surmonter.

La question de la surcapacité se pose au sein même de GM. Le groupe a ainsi annoncé la semaine dernière qu'il allait suspendre pour cinq semaines la production de la Chevy Volt, une voiture électrique, et que 1.300 salariés seraient mis au chômage technique. (Braden Reddal, Nicolas Delame pour le service français, édité par Natalie Huet)