LEAD 1-Air France-KLM, dans le rouge, craint le prix de l'or noir

jeudi 8 mars 2012 07h17
 

* Le groupe veut stabiliser sa dette à E6,5 mds en 2012

* Pertes plus lourdes que prévu en 2011

* La facture pétrolière du groupe devrait augmenter de E1,1 md en 2012

* Résultat d'exploitation prévu en baisse au S1, embellie en vue au S2

* Le groupe compte économiser E2 mds d'ici 2014 pour réduire sa dette

par Cyril Altmeyer

PARIS, 8 mars (Reuters) - Air France-KLM s'est engagé jeudi à stabiliser sa dette nette à 6,5 milliards d'euros cette année, seule certitude pour le groupe franco-néerlandais en grande difficulté, qui doit désormais faire face à une nouvelle flambée des prix du pétrole alors même que ses réservations sont bien orientées.

La deuxième compagnie aérienne européenne en termes de chiffre d'affaires, qui a accusé des pertes plus lourdes que prévu en 2011, s'attend à une baisse de son résultat d'exploitation au premier semestre sous le coup de la hausse du coût du kérosène, mais prévoit de récolter au second semestre les premiers fruits de son nouveau plan de restructuration à trois ans.

Trois mois après l'éviction brutale de Pierre-Henri Gourgeon de la direction générale et le retour aux commandes des pères fondateurs du groupe, Jean-Cyril Spinetta et Leo van Wijk, Air France-KLM a présenté en janvier un plan de deux milliards d'euros d'économies visant à ramener la dette à 4,5 milliards fin 2014.   Suite...