RWE prévoit des résultats inchangés en 2012 et 2013

mardi 6 mars 2012 07h37
 

ESSEN, Allemagne, 6 mars (Reuters) - RWE, le numéro deux allemand des services aux collectivités, a déclaré mardi anticiper pour cette année et pour 2013 des résultats inchangés par rapport à 2011, sous le coup de la décision de Berlin de sortir du nucléaire, qui a conduit le groupe à lancer un programme de cession d'actifs.

La société a fait état d'un bénéfice opérationnel en baisse de 24% en 2011, à 5,81 milliards d'euros et d'un résultat net récurrent en repli de 34%, à 2,48 milliards d'euros. Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a reculé de 17,5% à 8,46 milliards d'euros et le chiffre d'affaires de 3,1% à 51,69 milliards.

Les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un chiffre d'affaires de 53,25 milliards d'euros, un Ebitda de 8,27 milliards et un bénéfice net de 2,12 milliards.

RWE, tout comme ses concurrents allemands E.ON et EnBW, souffrent de la sortie programmée du nucléaire, l'obligeant, outre à vendre des actifs, a investir dans des nouveaux relais de croissance, tels que les énergies renouvelables.

Le groupe a dit prévoir de réduire ses coûts annuels d'environ un milliard d'euros par an d'ici 2014.

RWE a par ailleurs ramené son programme de cession d'actifs à sept milliards d'euros contre un total de 11 milliards d'euros qui avait été initialement annoncé.

Le dividende proposé au titre de 2011 est de deux euros par action, contre 3,5 euros pour 2010. (Maria Sheahan, Benoit Van Overstraeten pour le service français)