March 6, 2012 / 5:29 PM / 5 years ago

AVANT-PAPIER-Carrefour - Planet et dividende dans le viseur jeudi

6 MINUTES DE LECTURE

* Le résultat opérationnel 2011 attendu en baisse de 19%

* Le dividende probablement réduit d'un tiers

* Une possible suspension du déploiement de Planet

par Pascale Denis

PARIS, 6 mars (Reuters) - Carrefour, qui s'apprête à publier jeudi des résultats en chute libre, devrait annoncer des coupes claires dans ses dépenses, notamment celles de Planet, et abaisser fortement son dividende pour préserver sa trésorerie.

Le premier distributeur européen, qui va changer de patron en juin, a déjà prévenu en janvier que la baisse de son résultat opérationnel courant 2011 se situerait dans le bas d'une fourchette comprise entre 15% et 20%. (voir )

Selon le consensus des analystes interrogés par Reuters, la baisse devrait atteindre 19%, pour un résultat de 2,196 milliards d'euros.

Si aucun plan stratégique n'est attendu avant le second semestre - le futur PDG du groupe Georges Plassat ne prendra ses fonction que le 18 juin - Carrefour pourrait annoncer cette semaine des mesures destinées à préserver une trésorerie affaiblie par la chute de ses résultats.

Le distributeur a déjà annoncé que Planet - le grand et coûteux projet de Lars Olofsson qui visait à ramener les clients dans les hypermarchés en France et en Europe - ferait l'objet d'un "ajustement".

"Carrefour devrait suspendre le déploiement de son nouveau concept, compte tenu de ses résultats discutables et des pressions existantes sur le bilan de l'entreprise", estiment les analystes de Nomura. Un avis partagé par ceux de Bank of America Merrill Lynch.

L'ambitieux programme lancé à l'automne 2010 et qui concernait au départ 503 hypermarchés en Europe pour un coût de 1,5 milliard d'euros, avait déjà été revu à la baisse en août dernier.

DIVIDENDE ET DÉPRÉCIATIONS

Les analystes interrogés par Reuters anticipent aussi une forte baisse du dividende, qui pourrait être réduit d'un tiers à 0,72 euro par action, contre 1,08 euro au titre de 2010.

Pour l'exercice 2012, Carrefour devrait se garder de toute prévision précise, dans l'attente de la prise de fonction de Georges Plassat.

"Après avoir aligné cinq avertissements sur résultats, ils ne devraient pas prendre le risque de commencer 2012 avec un nouveau 'profit warning' à la clé", commente un analyste qui a souhaité garder l'anonymat.

Nombre d'entre eux estiment que les résultats risquent de poursuivre leur baisse en 2012 avec la détérioration de l'environnement économique en France et en Europe et les baisses de prix que le groupe doit consentir pour regagner des parts de marché face à une concurrence particulièrement rude.

Certains pensent qu'un début de redressement des performances commerciales et financières ne devrait pas intervenir avant le second semestre 2012, voire en 2013.

"S'il n'y a pas de prévision, nous pensons que le management devrait guider les attentes à la baisse. Il y a peu de raisons d'attendre une hausse du résultat opérationnel en 2012", soulignent les analystes de Barclays Capital.

Casino, concurrent coté de Carrefour, a estimé que les tendances du marché en France ne s'étaient pas améliorées en début d'année, tandis que le néerlandais Ahold a dit s'attendre à une année 2012 difficile.

Les analystes disent aussi anticiper d'importants éléments exceptionnels susceptibles d'impacter le résultat net.

Des dépréciations pourraient ainsi être passées sur les activités de Carrefour en Europe du Sud, particulièrement touchées par la crise, permettant de "nettoyer" les comptes avant l'arrivée de Georges Plassat.

La dégradation du bilan du groupe devrait aussi faire l'objet d'une attention particulière.

Carrefour, numéro deux mondial du secteur derrière l'américain Wal-Mart, a déjà publié son chiffre d'affaires annuel, qui s'est soldé par une baisse (-0,6%) de ses ventes à magasins comparables et hors essence.

En Bourse, le titre a fini mardi à 17,74 euros, signant à ce niveau de cours une modeste hausse de 0,7% depuis le début de l'année, après un plongeon de près de 43% en 2011, pour une capitalisation boursière de 12,05 milliards d'euros.

A titre de comparaison, l'indice CAC 40 a repris 6,4% depuis début janvier, et l'action Casino 10,9%.

Voir aussi :

* Carrefour confie les rênes à Georges Plassat pour se redresser

* ANALYSE-Carrefour, le colossal chantier de Georges Plassat

* PORTRAIT-Georges Plassat, l'homme du grand défi (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below