Ciments Français-Annuels en retrait, 2012 s'annonce un peu mieux

vendredi 2 mars 2012 19h41
 

PARIS, 2 mars (Reuters) - Ciments Français a annoncé vendredi des résultats annuels dégradés par l'impact de la crise économique sur son activité mais la filiale d'Italcementi estime que ses gains de productivité devraient favoriser "une légère progression" de son exploitation en 2012.

Le groupe a accusé une baisse de 20,2% de son résultat brut d'exploitation courant annuel à 702,4 millions d'euros, tandis que son chiffre d'affaires consolidé a reculé de 3,8% à 3.886,3 millions.

Les volumes vendus sur l'ensemble de l'année, à périmètre historique, sont en retrait de 1,4 % dans l'activité ciment, à 42,4 millions de tonnes, et de 5,2 % dans les granulats, à 34,8 millions de tonnes.

La filiale du premier cimentier italien propose de verser au titre de 2011 un dividende inchangé à trois euros par action.

Pour 2012, Ciments Français prévoit une stabilité des volumes vendus avec une amélioration en Amérique du Nord et au Maroc et des baisses en Europe du Sud.

Le groupe pense que les prix devraient évoluer plus favorablement et compenser partiellement la hausse des coûts de l'énergie et l'impact de l'inflation sur les coûts fixes.

"Par ailleurs, les programmes d'amélioration de la productivité lancés en 2011 devraient permettre une légère progression des résultats opérationnels en 2012", ajoute-t-il dans un communiqué.

L'action Ciments Français a clôturé vendredi à 56,7 euros (-0,32%) faisant ressortir une capitalisation boursière de 2,03 milliards d'euros. Elle a cédé 5,2% depuis le début de l'année après une perte de 17,5% en 2011.

Voir :

Le communiqué de la société : here (Noëlle Mennella, édité par Marc Angrand)