LEAD 1-PSA-GM - Pas d'impact sur la production avant 2016, dit Varin

vendredi 2 mars 2012 12h33
 

* Un partage de production entre PSA et GM d'ici cinq ans

* Philippe Varin parle d'optimisation des usines

* Pour la CFDT, certains sites seront gagnants, d'autres pas (Actualisé avec réactions, contexte)

par Gilles Guillaume

PARIS, 2 mars (Reuters) - L'alliance entre PSA Peugeot Citroën et General Motors permettra un partage de production entre les deux groupes à partir de 2016 mais n'aura pas d'impact sur l'activité des usines avant cette date, a déclaré vendredi le président du directoire du constructeur français Philippe Varin.

Le mariage officialisé cette semaine par les deux constructeurs automobiles portera dans un premier temps sur la mutualisation des achats et sur un partage de plates-formes de production existantes et de composants, avec à la clé des économies qui atteindront 1,5 milliard d'euros par an pour l'alliance à partir de 2016.

Le projet prévoit aussi le développement en commun de nouvelles plates-formes, un partage dont les retombées sur l'outil industriel de PSA et d'Opel, la filiale européenne de GM, n'apparaissent pas encore clairement dans un contexte de surcapacités dans l'automobile en Europe. (voir )

"L'alliance (...) a un impact sur les achats, elle a un impact sur le développement de nouvelles plates-formes", a dit Philippe Varin sur la radio RTL.

"Cela aura un impact sur la production au-delà de 2016, entre 2016 et 2020, quand on pourra mieux spécialiser les usines, optimiser les plans de charges", a-t-il ajouté.   Suite...