Beiersdorf prévoit des bénéfices en hausse en 2012

jeudi 1 mars 2012 08h25
 

HAMBOURG, 1er mars (Reuters) - Beiersdorf anticipe une croissance de ses bénéfices en 2012, ayant supprimé les produits non rentables pour se concentrer sur sa marque phare Nivea, dans l'attente d'un nouveau président du directoire le mois prochain.

Le groupe de produits de consommation grand public a perdu des parts de marché ces dernières années et tente d'y remédier en remaniant sa gamme de produits dominée par Nivea, première marque mondiale de soins de la peau.

Beiersdorf, également propriétaire de la gamme de cosmétiques de luxe La Prairie, avait annoncé en janvier des résultats et une marge meilleurs que prévu pour 2011, laissant penser qu'un lent mouvement de reprise se mettait peut-être en marche. (voir )

Il estime que la marge d'exploitation de la division grand public devrait dépasser celle de 2011, ressortie à 11,4% contre 12,7% en 2010.

Le nouveau président du directoire Stefan Heidenreich prendra les rênes du groupe en avril, charge à lui de conduire un changement qui, s'il s'avérait infructueux, pourrait alimenter les conjectures faisant de Beiersdorf un futur opéable.

Le groupe propose un dividende inchangé de 0,70 euro par action, alors que les analystes interrogés par Reuters prévoyaient 0,68 euro. (Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)