1 mars 2012 / 05:58 / dans 6 ans

LEAD 4-Essilor confiant pour 2012, prises de bénéfices en Bourse

* Bénéfice net pdg 2011 à 505,6 millions, +9,4%

* Dividende en hausse à 0,85 euro par action

* Croissance 2012 prévue entre 6% et 9% sur une base homogène

* Maintien d‘une rentabilité élevée en 2012

* Début 2012 dans la lignée du T4 2011

* Pas de ralentissement du marché mondial de l‘optique (Actualisé avec nouveau commentaire d‘analyste)

par Noëlle Mennella

PARIS, 1er mars (Reuters) - Essilor International ne voit pas de ralentissement du marché mondial de l‘optique et aborde 2012 avec “confiance” après avoir annoncé pour 2011 une croissance de ses ventes dans le haut de ses estimations grâce à l‘accélération de sa stratégie d‘acquisitions.

Pour l‘exercice en cours, le numéro un mondial de l‘optique ophtalmique anticipe une augmentation de son chiffre d‘affaires de 6% à 9%, en incluant les acquisitions organiques, et le maintien de sa rentabilité à un niveau élevé.

Hubert Sagnières, le PDG d‘Essilor, a précisé jeudi qu‘en intégrant l‘ensemble des acquisitions stratégiques de l‘année et hors effets de change, l‘amélioration du chiffre d‘affaires en 2012 serait plutôt de l‘ordre de 12% à 15%, contre 9,7% en 2011.

Le niveau des ventes de début 2012 se situe dans la lignée de l‘accélération observée au quatrième trimestre 2011, période pendant laquelle la croissance organique a été de 6,4%, a-t-il ajouté lors d‘une conférence de presse téléphonique.

De son côté, la marge opérationnelle 2012 pourrait se situer “aux alentours de 18%”, (17,9% en 2011) hors effets des acquisitions stratégiques, a dit le PDG.

Hubert Sagnières s‘est par d‘ailleurs montré confiant concernant l’évolution prévisible du marché mondial de l‘optique en 2012 alors que certains analystes tablent sur une décélération.

“Le marché mondial de l‘optique continue de croître, il s‘est même accéléré à la fin 2011. On le voit dans nos volumes et dans les investissements dans les nouvelles technologies que font les acteurs de l‘optique”, a-t-il affirmé.

Le début de l‘année “est très très fort, et cela confirme que la demande d‘optique croît car les besoins d‘optique continuent de s‘accélérer dans le monde aussi bien dans les pays à forte croissance que dans les pays matures.”

En conséquence, l‘année 2012 sera “peut-être même plus forte que 2011 en termes de demande, de volume, de valeur.”

MONTÉE EN PUISSANCE DANS LES PAYS ÉMERGENTS

Hubert Sagnières a par ailleurs confirmé l‘intention d‘Essilor d‘accroître sa présence dans les pays émergents, où le groupe veut réaliser 1,5 milliard d‘euros de ventes en 2015, contre 612 millions en 2011.

Cette montée en puissance s‘effectuera par des offres adaptées à ces marchés, par des partenariats et des acquisitions aussi bien dans des pays existants que dans de nouveaux pays, a indiqué le PDG.

Troisième meilleure performance des valeurs du CAC 40 l‘an dernier, derrière EADS et Sanofi , l‘action du lunetier perdait 1,5% à 58,86 euros à 11h27, tandis que le CAC 40 prenait 0,3%.

Prié de commenter cette réaction en Bourse, Hubert Sagnières a observé que le titre se situait aujourd‘hui à un niveau historique, ce qui implique “certainement des trade off”.

De fait, l‘action Essilor a engrangé 13,23% en 2011, alors que le CAC 40 a perdu 16,95% de sa valeur, et elle inscrit une avance de 7,9% depuis le début 2012 (+9,7% pour le CAC 40).

Chez CM-CIC Securities, Mérav Atlani souligne que le résultat 2011 est inférieur aux attentes, “ce qui pèse sur le titre après la hausse de ces derniers jours”.

Dans une note, Bank of America Merrill Lynch juge “encourageante” les performances sous-jacentes du groupe pour l‘année et pour le quatrième trimestre, même si le bénéfice net de 2011 est inférieur aux attentes. L‘analyste estime que la société est bien valorisée en Bourse.

En 2011, le bénéfice net part du groupe s‘est chiffré à 505,6 millions d‘euros (+9,4%), moins bien que le consensus de 523,13 millions établi par la rédaction de Reuters.

Au titre de 2011, Essilor compte verser un dividende à 0,85 euro par action, contre 0,83 euro un an plus tôt.

Le groupe a réalisé l‘an dernier des ventes de 4.189,5 millions d‘euros (consensus 4.188 millions). Hors change et hors acquisitions stratégiques, la croissance d‘Essilor a ainsi atteint 7,3 % alors que le groupe tablait sur une fourchette comprise entre 6% et 8%.

En 2011, Essilor a réalisé 29 nouvelles opérations d‘acquisition ou de partenariat, représentant un chiffre d‘affaires cumulé de 383 millions d‘euros en base annuelle.

* Le communiqué de la société :

link.reuters.com/byh86s (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below