Le cimentier Holcim taille dans son dividende pour 2011

mercredi 29 février 2012 08h03
 

ZURICH, 29 février (Reuters) - Holcim s'attend à une hausse de la demande pour les matériaux de construction dans les pays émergents, mais a taillé dans son dividende malgré une baisse des bénéfices moins prononcée que prévue pour 2011.

Le cimentier suisse a fait état d'un chiffre d'affaires de 20,74 milliards de francs (17,20 milliards d'euros), soit une baisse de 4,2% sur un an, alors que ses ventes ont été plombées par la vigueur de la devise helvétique et une performance en berne sur certains marchés, notamment dans la Région Afrique et Moyen Orient.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) opérationnel a atteint 3,96 milliards, avec une contraction de 12,3% par rapport à l'exercice précédent tandis que le bénéfice net attribuable aux actionnaires s'est établi à 275 millions de francs, chutant de 76,7%, en raison d'une importante provision au quatrième trimestre.

Le consensus des analystes interrogés par Reuters tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 20,38 milliards de francs et sur un Ebitda de 3,9 milliards de francs.

Les analystes avaient anticipé une nette contraction des résultats pour 2011 alors que le groupe avait annoncé mi-janvier une provision de 775 millions de francs en raison de l'érosion de la demande en Europe et aux Etats-Unis ainsi qu'à une restructuration de sa participation en Afrique du Sud.

Le numéro deux mondial du ciment derrière Lafarge a toutefois annoncé une réduction de son dividende plus marquée qu'attendue.

Au titre de 2011, le conseil d'administration proposera un dividende de 1,00 franc par action, contre 1,50 franc l'année précédente, alors que le marché l'attendait en moyenne à 1,37 franc.

Pour 2012, le groupe vise une croissance organique au niveau de l'Ebitda opérationnel. (Nathalie Olof-Ors, édition Pascal Schmuck)