HSBC-Bénéfice 2011 en hausse de 15%, l'Asie a compensé la BFI

lundi 27 février 2012 10h03
 

LONDRES, 27 février (Reuters) - HSBC a fait état lundi d'un bénéfice imposable en hausse de 15% en 2011, à 21,9 milliards de dollars (16,3 milliards d'euros), à la faveur de positions fortes de l'établissement en Asie et dans d'autres pays émergents et malgré une chute de 24% du résultat des activités dans la banque d'investissement.

Treize analystes interrogés par Reuters avaient cependant anticipé en moyenne un résultat imposable de 22,2 milliards de dollars pour la banque britannique, numéro un européen du secteur.

Vers 9h00 GMT, le titre HSBC cédait 0,57% alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes perdait 1,43%.

HSBC a précisé que le bénéfice 2011 avait été dopé par un gain de 3,9 milliards de dollars réalisé sur la valeur de sa propre dette.

La baisse du bénéfice dans la banque d'investissement, revenu à sept milliards de dollars, a notamment été le fait de la crise de la dette en zone euro, qui a freiné l'activité sur le marché des capitaux au cours du second semestre.

Stuart Gulliver, directeur général de HSBC, a d'ailleurs déclaré que la zone euro était le principal motif d'inquiétude pour l'activité mondiale, ajoutant néanmoins que la banque avait bien commencé l'année.

HSBC a mis en oeuvre un plan d'entreprise visant à réduire ses coûts annuels de 3,5 milliards d'euros, à augmenter la rentabilité et à accentuer encore davantage la place de l'Asie dans ses activités. (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)