AVANT-PAPIER-Essilor-2012 pourrait être moins facile que 2011

lundi 27 février 2012 12h04
 

 * Publication des résultats 2011 jeudi 1er mars avant Bourse
 * Bénéfice net pdg vu à E523,13 millions, +13,2%
 * Bénéfice opérationnel vu à E715,8 millions, +15,6%
 * Chiffre d'affaires vu à E4.187,97 millions, +7,6%
 par Noëlle Mennella	
 PARIS, 27 février (Reuters) - Essilor International
 a réussi à surfer sur la crise en 2011 grâce à
l'élargissement de sa base de clientèle, mais en 2012 la
croissance du groupe pourrait être freinée par le ralentissement
du marché mondial de l'optique, prévoient des analystes.	
  Les résultats 2011, qui seront publiés jeudi avant
l'ouverture du marché, devraient porter les fruits des
innovations d'un groupe qui, après avoir construit des positions
fortes dans les verres correcteurs haut de gamme, a su se
développer dans le milieu de gamme et entrer sur le marché des
lunettes prémontées à bas prix vendues sans ordonnance
('readers').	
 Le numéro un mondial de l'optique ophtalmique, avec une part
de marché en volume de près de 30%, va aussi profiter des 29
acquisitions réalisées en 2011, qui représentent des ventes
cumulées de plus de 370 millions d'euros en année pleine. 	
 Dans ce contexte, les analystes attendent en moyenne des
hausses de 13,2% du bénéfice net part du groupe, de 15,6% du
bénéfice opérationnel et de 7,6% du chiffre d'affaires.	
 Chez HSBC, Antoine Belge estime que "le lancement de
nouveaux produits, tel que l'Optimog, et les problèmes de
production de Hoya en Thaïlande devraient doper la croissance
organique des ventes à 5% au quatrième trimestre et à 4,6% sur
la totalité de l'exercice".	
 Hoya, fabricant japonais de verres ophtalmiques, travaille
encore à la remise en état de son site thaïlandais d'Ayutthaya,
le plus important de cet industriel, fermé depuis octobre à la
suite des inondations dans le pays.	
  "Dans des marchés difficiles, Essilor bénéfice de son
profil défensif et des réussites de la stratégie de sa nouvelle
équipe de direction, dont le succès du développement sur le
segment du moyen de gamme et l'intégration plus rapide que
prévue de ses acquisitions", commente Antoine Belge.	
 Cependant, il ajoute : "La croissance organique devrait
ralentir en 2012 mais rester néanmoins plus élevée qu'en 2009 au
moment de la dernière crise." A cette époque, la croissance
organique avait été d'à peine 0,1% (+6,3% en données réelles).	
 Le marché mondial de l'optique, qui historiquement croît de
3% à 4% par an, ne pourra pas maintenir ce rythme en 2012 en
raison du ralentissement économique, disent des analystes.	
 Sous couvert d'anonymat, un expert évalue la progression de
ce marché à 0,2% en 2012 et juge que certains groupes du secteur
ont peut-être surestimé leurs perspectives de croissance.	
	
 UN TRÈS BEAU PARCOURS BOURSIER	
 Dans une interview à Reuters en novembre, le directeur
général d'Essilor Hubert Sagnières s'était lui déclaré
"confiant" pour 2012, en affirmant que le marché mondial de
l'optique, "constitué de quatre milliards de personnes qui ont
besoin de bien voir, est en croissance et que cela ne s'arrête
pas".	
 Troisième meilleure performance parmi les valeurs du CAC 40
l'an dernier, derrière EADS et Sanofi,
l'action du lunetier a progressé de 13,23% en 2011 alors que le
CAC 40 a baissé de 16,95%.	
 A 11h50 lundi, le titre Essilor inscrivait un cours de 59,40
euros (-0,5%) représentant un gain de 8,9% depuis le début 2012,
contre 8,4% pour l'indice phare de la Bourse de Paris. La
capitalisation boursière d'Essilor atteint 12,7 milliards
d'euros.  	
 Oddo Securities estime que "le très beau parcours boursier
du titre en 2011 a toutes les raisons de se reproduire en 2012".	
 L'intermédiaire rappelle qu'au-delà des éléments
fondamentaux que sont l'innovation, la conquête du milieu de
gamme et l'entrée dans le marché des 'readers', l'année 2012
bénéficiera des contrats signés en 2011 et sera riche en
lancements. 	
 De fait, Essilor doit mettre sur le marché un nouveau
traitement Crizal antireflet, qui ajoute une protection contre
les UV, un nouveau verre Varilux dans le haut de gamme et son
nouveau verre antibuée Optifog.	
 En outre, le groupe sera porté par l'impact des contrats
signés en 2011, dont celui avec l'américain Lenscrafter pour lui
fournir les équipements permettant de fabriquer un antireflet en
une heure, et celui avec le britannique Boots prévoyant la prise
en charge complète de la logistique des lunettes vendues dans
les magasins du groupe au Royaume-Uni.	
 	
 Prévisions de résultats annuels d'Essilor International (en
millions d'euros) :	
 Date et heure de publication : jeudi 1er mars à 06h30. 	
 Réunion d'information à 10h30.	
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:17	
	
            Net PDG        Opérationnel        CA  	
 Moyenne      523,13           715,8            4.187,97  	
 Maximum      551,91           748              4.300 	
 Minimum      514              683,3            4.115     	
  ---------------------------------------------------------	
 2010         462              618,5            3.891,6         
  	
 Variation    +13,2%           +15,6%           +7,6%    	
 	
 Voir aussi :    	
 * INTERVIEW-Essilor-Innovation et nouvelles acquisitions en
perspectives 	
	
 (Avec Michel Pires Brito, édité par Dominique Rodriguez)