Telefonica-Bénéfice réduit de moitié en 2011

vendredi 24 février 2012 08h53
 

MADRID, 24 février (Reuters) - Telefonica a publié vendredi un bénéfice net 2011 quasiment réduit de moitié, conséquence de charges de restructuration en Espagne et d'un ralentissement des revenus dans certains de ses marchés matures.

Le bénéfice du premier opérateur télécoms de la zone euro, en recul de 47% à 5,40 milliards d'euros, dépasse toutefois le consensus Reuters qui donnait 4,46 milliards.

Le comparatif de 2010 comportait une plus-value exceptionnelle de 3,5 milliards d'euros, résultant du rachat du solde de la participation dans la filiale brésilienne de téléphonie mobile Vivo.

Le chiffre d'affaires, en hausse de 3,5% à 62,84 milliards d'euros est conforme au consensus (62,59 milliards).

Telefonica a par ailleurs annoncé des objectifs de croissance modestes pour 2012, notamment une hausse de 1% au moins du chiffre d'affaires.

Avec un taux de chômage de 23% et une économie mûre pour la récession, Telefonica va encore connaître des temps difficiles en Espagne, qui représente 27% de son C.A.

Telefonica a un endettement de l'ordre de 56,3 milliards d'euros et comme ses revenus croissent très modérément, les analystes évoquent à nouveau l'hypothèse de cessions d'actifs.

Mais au vu de l'état de l'économie européenne et de la difficulté de tirer un bon prix de vente, certains pensent qu'une réduction du dividence est inévitable. (Elisabeth O'Leary, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)