P&G va supprimer 10% de ses emplois non manufacturiers

jeudi 23 février 2012 20h49
 

BOCA RATON, Floride, 23 février (Reuters) - Procter & Gamble va supprimer 5.700 emplois non manufacturiers dans le cadre d'un nouveau plan de réduction de ses coûts de dix milliards de dollars (7,5 milliards d'euros) d'ici la fin juin 2016, a annoncé jeudi son directeur général Bob McDonald.

Le numéro un mondial des produits de grande consommation emploie quelque 57.000 personnes dans le secteur tertiaire sur un effectif total de 129.000 personnes.

P&G a par ailleurs revu à la baisse sa prévision de résultat pour le trimestre en cours et pour l'exercice en raison de la vente en cours de ses biscuits salées Pringles au groupe Kellogg . (voir )

Les suppressions de postes seront achevées à la fin de l'exercice fiscal 2013 (clos en juin 2013), a précisé le directeur général qui s'exprimait lors d'une conférence à Boca Raton en Floride.

P&G prévoit aussi d'utiliser des emballages moins chers et travailler à des innovations avec des sociétés extérieures au groupe.

P&G prévoit désormais un bénéfice par action de deux cents, inférieur aux prévisions, pour le troisième trimestre en cours et anticipe désormais un BPA compris entre 89 et 95 cents. P&G anticipe 7 cents de moins pour le BPA de l'exercice en cours qui devrait être compris entre 3,93 et 4,03 dollars par action.

En Bourse, l'action gagnait 2,8% à 66,26 dollars dans l'après-midi. (Jessica Wohl, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic)