Dexia annonce une perte annuelle de 11,6 milliards d'euros

jeudi 23 février 2012 07h10
 

PARIS, 23 février (Reuters) - Dexia a annoncé jeudi une perte annuelle de 11,6 milliards d'euros, l'une des pires performances financières jamais enregistrées en France et qui s'explique par le coût du démantèlement de la banque franco-belge, lessivée par la crise de la zone euro.

Les pertes abyssales de Dexia proviennent à la fois des dépréciations enregistrées lors de la nationalisation de Dexia Banque Belgique et de la nationalisation partielle de Dexia Municipal Agency, de la liquidation progressive de son gigantesque portefeuille obligataire et enfin de son exposition à la dette grecque.

La France, la Belgique et le Luxembourg qui avaient déjà consenti un premier plan de sauvetage en 2008, ont annoncé en octobre le démantèlement de Dexia, premier groupe bancaire européen de grande taille à succomber à la crise de la dette souveraine. (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)