LEAD 2-Vallourec-La marge va reculer en 2012 avec les nouvelles usines

mercredi 22 février 2012 18h50
 

* Activités hors pétrole et gaz affectées par la conjoncture

* Remontée du taux de marge attendu pour 2013

* Résultat brut d'exploitation en hausse de 2% en 2011

* Dividende stable (Actualisé avec conférence téléphonique)

PARIS, 22 février (Reuters) - Vallourec a annoncé mercredi des résultats 2011 affectés par les coûts de démarrage de ses nouvelles usines, un facteur qui continuera de peser sur sa rentabilité en 2012.

Le producteur de tubes sans soudure en acier - qui fournit les secteurs du pétrole et du gaz, de l'énergie électrique, de la pétrochimie et de l'automobile - anticipe une croissance de son chiffre d'affaires d'environ 10% cette année mais prévient que son taux de marge brute d'exploitation sera inférieur à celui de 2011.

Il précise que ses deux nouvelles usines construites au Brésil et aux Etats-Unis commenceront à générer des ventes, mais que leur contribution nette au résultat brut d'exploitation restera négative, avec un effet dilutif sur la marge.

"On aura in fine un niveau de contribution négative sur le RBE (résultat brut d'exploitation) 2012 qui devrait être du même ordre de grandeur que celui qu'on a eu en 2011, c'est-à-dire de l'ordre de 90 millions d'euros", a indiqué lors d'une conférence téléphonique le directeur financier, Olivier Mallet.

"En 2013, bien sûr, on attend une remontée du taux de marge (...). A partir de 2013, on aura moins de coûts de démarrage et moins de coûts associés à la montée en régime de ce type d'installations", a de son côté indiqué le président du directoire Philippe Crouzet.   Suite...