Bourse-Nexity affecté par une dépréciation et sa prudence pour 2012

mercredi 22 février 2012 11h55
 

PARIS, 22 février (Reuters) - L'action Nexity est en net repli mercredi à la Bourse de Paris, où la valeur accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice SBF 120 au lendemain d'une publication marquée par une dépréciation de survaleur ("goodwills") et la prudence du groupe immobilier pour 2012.

A 11h48, le titre abandonne 4,87% à 22,26 euros, signant ainsi la deuxième plus forte baisse du SBF 120 (-0,34%) derrière SEB (-6,44%).

Nexity a annoncé mardi que 2012 serait "une année de creux" pour le marché résidentiel, après avoir enregistré l'an dernier une baisse de 55% de son résultat net en raison d'une dépréciation de goodwills de 88,9 millions d'euros. (voir )

"Nous considérons que le titre manque de catalyseurs à court terme. Le newsflow devrait être négatif au premier semestre 2012 (réservations probablement sous pression), et nous manquons de visibilité dans le logement jusqu'au moins les élections présidentielles", commente dans une note Gilbert Dupont, qui conseille le titre avec une opinion à accumuler.

"Notre scénario sur le logement est conservateur car nous anticipons une chute de 33% des ventes de logements neufs entre 2010 et 2013, soit une correction aussi intense qu'en 2008", précise l'intermédiaire.

Depuis le début de l'année, la valeur affiche cependant encore un gain de 27%, portant à 1,17 milliard d'euros la valeur du groupe en Bourse. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)