Générale de Santé affaibli par des exceptionnels en 2011

lundi 20 février 2012 08h24
 

PARIS, 20 février (Reuters) - Le gestionnaire de cliniques et d'hôpitaux privés Générale de Santé annonce lundi avoir été déficitaire en 2011 à cause d'éléments exceptionnels non récurrents mais assure que sa capacité financière et ses projets d'investissement n'en sont pas pour autant impactés.

Le résultat net part du groupe du n°1 français du secteur a été négatif de 28,5 millions d'euros mais son résultat opérationnel courant a crû de 14,9% à 125,4 millions pour un chiffre d'affaires à 1.955 millions (+1,5%).

Cité dans un communiqué, Pascal Roché, directeur général de l'entreprise, souligne que ces résultats ont été obtenus "dans un contexte de crise économique et de maintien du gel des tarifs". Il assure que Générale de Santé va "intensifier la flexibilité dans (son) organisation et (sa) réactivité dans les territoires de santé".

L'action Générale de Santé a clôturé vendredi à 10 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 564,3 millions d'euros. Elle a gagné 11% depuis le début de l'année, après une chute de 15,33% en 2011. (Noëlle Mennella, édité par Cyril Altmeyer)