CONSENSUS-CASA-Perte attendue de E2,7 milliards au T4

mardi 21 février 2012 18h02
 

 PARIS, 21 février (Reuters) - Crédit agricole SA
. Résultats consolidés du quatrième trimestre 2011 (en
millions d'euros, sauf indication contraire).	
 Date et heure de publication: jeudi 23 février à 07h00. 	
 Conférence de presse à 11h00.	
 	
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters :
11 	
           RNPDG    RBE    PNB     Coûts   Risque    SME*
moyenne      -2.745    965   4.544   -3.579  -1.323    -578    	
médiane      -2.725    943   4.552   -3.663  -1.355    -707	
plus haute       -2.552  1.477   4.665   -3.103  -1.155     312	
plus basse    -3.211    734   4.420   -3.760  -1.488  -1.317	
-------------------------------------------------------------	
T4 2010       -328    1.437  4.859   -3.422    -750   -1.012	
Variation (moyenne)            	
           x8     -33%   -6,5%   +4,6%    +76%     -43% 	
 	
 (*) Sociétés mises en équivalence, à savoir pour l'essentiel
les caisses régionales du Crédit agricole, qui sont consolidées
à 25%, et les banques étrangères dans lesquelles Crédit agricole
SA a une participation minoritaire ou significative mais pas
majoritaire. 	
 	
 ACTIVITÉ: Véhicule coté du groupe Crédit agricole, premier
réseau bancaire français, détenu à près de 55% par les caisses
régionales.	
 	
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :	
 * Crédit agricole SA a lancé en décembre un avertissement
sur ses résultats et prévenu que la banque serait en perte en
2011.	
 Le groupe, qui a abandonné ses objectifs financiers pour
2014, a indiqué qu'il passerait 2,5 milliards d'euros de
dépréciations dans ses comptes du quatrième trimestre, dont un
milliard sur des écarts d'acquisition dans sa banque de
financement et d'investissement et un milliard sur ses
participations dans la banque espagnole Bankinter et la
portugaise Banco Espirito Santo. (voir )	
 * Contraintes comme d'autres banques européennes de
restructurer ses activités de marchés et de financement, la
banque va fermer 21 de ses implantations dans le monde et
arrêter les activités de dérivés sur actions et matières
premières.	
 * Le Crédit agricole a également prévu de supprimer 1.750
postes dans sa banque de financement et d'investissement ainsi
que 600 postes dans le crédit à la consommation.	
 * La banque veut réduire de 50 milliards d'euros son
endettement entre juin 2011 et décembre 2012. 	
 Elle va également réduire son programme annuel de
refinancement sur les marchés moyen à long terme, en passant de
22 milliards d'euros en 2011 à 12 milliards d'euros en 2012.
 	
 	
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :	
 1 - Sur la Grèce, Comme pour les autres banques françaises,
les analystes s'attendent en moyenne à 265,5 millions d'euros de
 provisionnement supplémentaire sur la dette souveraine de la
Grèce.	
 BNP Paribas et Société générale ont la
semaine dernière indiqué avoir porté à 75% le taux de provision
passé sur la Grèce.	
 2 - Dans la banque de détail en France, le marché s'attend à
voir un bénéfice net en repli de 3% à 386 millions d'euros. A
l'international, la perte nette devrait se creuser pour
atteindre près de 1,5 milliard d'euros au quatrième trimestre,
contre une perte de seulement 90 millions d'euros un an plus
tôt.  	
 3 - D'après les prévisions des analystes, les services
financiers spécialisés devraient afficher une perte de 211
millions d'euros contre un bénéfice de 149 millions au T4 2010.	
 4 - Avec le plan de restructuration engagée, la banque de
financement et d'investissement du Crédit agricole devrait aussi
basculer dans le rouge, avec une perte attendue en moyenne de
1,2 milliard d'euros. Le pôle gestion d'actifs, assurance et
banque privée afficherait quant à lui un bénéfice net de 279
millions d'euros, en repli de 26%.	
 	
 A la Bourse de Paris, l'action Crédit agricole affiche
depuis le début de l'année un gain de près de 20%, en ligne avec
l'indice bancaire européen. Elle avait chuté de 54% en
2011.	
	
 (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)