Icade vise une hausse à deux chiffres de son cash-flow net courant

jeudi 16 février 2012 20h51
 

* Versement d'un dividende exceptionnel

* Apport de la part de Groupama dans Silic

PARIS, 17 février (Reuters) - Icade a annoncé jeudi le versement d'un dividende exceptionnel au titre de 2011 et dit viser une nouvelle progression à deux chiffres de son cash-flow net courant en 2012, après une croissance de 28% l'an dernier.

Par ailleurs, Icade et Groupama ont indiqué que l'assureur avait apporté le solde de sa participation de 37,45% dans Silic à HoldCo SIIC, une société holding contrôlée par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), après le feu vert de l'Autorité de la concurrence au projet de fusion des deux sociétés immobilières. (voir )

La société foncière, détenue à près de 56% par la CDC, proposera le paiement d'un dividende de 3,72 euros par action en numéraire, dont 0,37 euro à titre exceptionnel, en tenant compte d'une hypothèse de dividende de Silic de 4,65 euros par action. Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S attendaient un dividende de 3,49 euros par action.

Le projet de rapprochement avec Silic constitue une "opération en ligne avec les objectifs financiers d'Icade avec une structure financière préservée, une parité d'échange en ligne avec les parités d'ANR (Actif net réévalué) et une opération immédiatement relutive en cash-flow", souligne dans un communiqué la foncière.

En 2011, le cash-flow net courant par action est ressorti à 4,32 euros, contre 3,43 euros en 2010 et 4,27 euros attendus par les analystes. Son ratio d'endettement (Loan-To-Value) ressort à 40%, contre 38,2% à fin juin et 37,4% à fin 2010.

"Toutes les composantes du cash-flow courant sont en amélioration", précise la foncière ajoutant que l'excédent brut opérationnel (EBO) du pôle Foncière avait progressé de 9%, celui des pôles Promotion et Services de 33% tandis que les frais de structure ont baissé de 7% et que les frais financiers sont restés stables sur la période.

Au total l'EBO du groupe est passé de 304,4 millions d'euros à 355,5 millions entre fin 2010 et fin 2011.   Suite...