Déficitaire au T1, TUI anticipe une amélioration cette année

mercredi 15 février 2012 10h16
 

HANOVRE, Allemagne, 15 février (Reuters) - Le groupe de tourisme et de logistique TUI a fait état d'une perte plus marquée que prévu au premier trimestre, imputable notamment aux troubles politiques en Afrique du Nord et à sa part dans la société de transport maritime Hapag-Lloyd .

TUI, qui a dévoilé mardi soir son intention d'abandonner complètement son activité dans les porte-conteneurs, a dit mercredi viser une légère hausse de son bénéfice brut pour l'ensemble de l'exercice.

Le groupe a dit avoir conclu un accord avec l'actionnaire majoritaire de Hapag-Lloyd pour y réduire sa participation à 22% contre 38,4% actuellement. L'accord, constitué de plusieurs volets, doit lui rapporter au total 700 millions d'euros en numéraire et l'aider à se désendetter.

TUI, qui contrôle le premier tour-opérateur mondial TUI Travel, a affiché au premier trimestre une perte brute d'exploitation de 147,3 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 3,45 milliards d'euros.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une perte de 146 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 3,38 milliards.

La société allemande a dit ne pas viser pour l'heure une pleine acquisition de TUI Travel mais a réaffirmé son intention de renforcer ses opérations de tourisme.

Vers 09h00 GMT, l'action TUI gagnait 4,7% à 6,5 euros. (Victoria Bryan, Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)