LEAD 3-Grèce et cessions dans la BFI plombent le T4 de BNP Paribas

mercredi 15 février 2012 09h58
 

* Bénéfice net en baisse de 50% à E765 mlns

* Dividende de E1,20 par action, option de paiement en action

* Pas de projet de cession de Kl2pierre, ni de BancWest-DG

* Bon début d'année dans la banque d'investissement-DG

* Le titre réagit positivement (Actualisé avec cours, citation d'analyste)

par Matthieu Protard et Lionel Laurent

PARIS, 15 février (Reuters) - BNP Paribas, dont les comptes du quatrième trimestre ont été plombés par la Grèce et les coûts liés à la restructuration de ses activités de marché, s'attend cette année à une stabilisation de la crise de la zone euro mais n'anticipe pas de récession en Europe.

La banque française, qui a passé une charge supplémentaire de 639 millions d'euros dans ses comptes du dernier trimestre 2011 sur la dette publique grecque, indique avoir porté à 75% son provisionnement sur la Grèce contre 60% précédemment.

Le directeur général de BNP Paribas dit être confiant dans le fait que le groupe n'aura pas à passer de nouvelles provisions sur la Grèce qui négocie un nouveau plan de sauvetage avec le Fonds monétaire international, l'Union européenne, la Banque centrale européenne et ses créanciers privées.   Suite...