10 février 2012 / 08:53 / il y a 6 ans

LEAD 1-Bourse-Derichebourg chute après sa publication trimestrielle

* Baisse de 6,6% du CA au T1 2011-2012

* Demeure prudent dans ses perspectives à court terme

* L'action perd 15%, plus forte baisse du SBF 120 (Actualisé avec commentaire d'analyste et précisions)

PARIS, 10 février (Reuters) - L'action Derichebourg chute lourdement vendredi à la Bourse de Paris, le groupe ayant enregistré une baisse de 6,6% de son chiffre d'affaires pour son premier trimestre fiscal 2011-2012, à 810,5 millions d'euros, et demeurant prudent dans la formulation de ses perspectives à court terme.

A 9h05, le titre perd 14,91% à 2,546 euros à 9h40, après avoir perdu jusqu'à 18,4% dans les premiers échanges. Au même moment, le SBF 120 cède 0,65%.

"Les prix sont demeurés élevés au regard des courbes historiques, illustration persistante d'une rareté de l'offre physique de matières premières. Les prévisions de consommation des métaux notamment de cuivre devraient se traduire au cours de l'exercice par de nouvelles tensions", prévient dans un communiqué Derichebourg.

Le groupe de services aux entreprises et collectivités précise que la progression en cours de l'activité Multiservices (+5% à 143,2 millions d'euros) ne compensait pas le ralentissement des autres activités.

L'Ebitda (résultat avant intérêt, impôts, dépréciations et amortissements) courant s'élève à 28 millions d'euros, soit 5,4% du chiffre d'affaires contre 6,7% à la même période de référence de l'exercice précédent, souligne le groupe.

"Les volumes sont en baisse de 8% (stabilité attendue) avec des prix en hausse de 3,3% comme anticipé dans les ferrailles mais en baisse de 10% (contre -5% anticipé) dans les Métaux Non Ferreux", relève dans une note Gilbert Dupont.

"Par ailleurs, on notera la baisse du CA dans les services aéroportuaires et surtout un Ebitda en recul de 20,9 millions d'euros à 11,4 millions d'euros (...)", ajoute l'intermédiaire qui a relevé son conseil sur la valeur de vendre à alléger.

Gilbert Dupont rappelle également que le redressement fiscal de la filiale italienne CRS a été porté de 34,7 millions à 68,7 millions d'euros avant intérêts et pénalités alors que ce risque est provisionné à hauteur de 17 millions d'euros.

Depuis le début de l'année, Derichebourg gagne encore plus de 8% malgré sa chute du jour, maintenant ainsi sa capitalisation boursière à près de 430 millions d'euros. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below