9 février 2012 / 19:18 / dans 6 ans

RPT-Mercialys-Nouvelle stratégie, Casino va passer sous 40%

(Répétition mastic, texte sans changement)

* Casino envisage de réduire sa participation à 30-40%

* Mercialys distribuera un dividende exceptionnel de E13,59/action

* La foncière cèdera pour E500 mlns d‘actifs en 2012

* Elle veut lever un milliard d‘euros de dette

* FFO par action 2011 supérieur aux objectifs

PARIS, 9 février (Reuters) - Mercialys a dévoilé jeudi une nouvelle stratégie et annoncé la distribution d‘un dividende exceptionnel de 13,59 euros par action, un projet qui conduira son actionnaire majoritaire Casino à ramener sa participation entre 30 et 40%.

Le groupe de grande distribution, qui détient aujourd‘hui 50,1% du capital de la foncière, prévoit de céder une partie de ses titres dans le courant de cette année, selon des modalités qui restent à préciser. Au cours actuel, sa participation est valorisée environ 1,27 milliard d‘euros.

Une fois cette participation réduite, ce qui pourrait se faire par cessions de titres sur le marché ou à des investisseurs institutionnels, Casino devrait encaisser une somme brute estimée entre 800 et 900 millions d‘euros, “renforçant ainsi significativement ses marges de man÷uvre financières”, a-t-il précisé dans un communiqué.

De son côté, Mercialys a expliqué vouloir engager cette année un nouveau plan stratégique qui se traduira notamment par le recentrage de son portefeuille sur 60 à 70 centres commerciaux, contre 120 actuellement, ce qui passera par des cessions d‘actifs, pour un montant prévu de 500 millions d‘euros.

“Afin de marquer le succès de sa première phase de développement et le lancement de sa nouvelle stratégie, Mercialys souhaite restituer aux actionnaires leurs apports initiaux en distribuant 1,25 milliard d‘euros courant 2012”, a ajouté Mercialys.

La foncière proposera une première distribution exceptionnelle d‘un milliard d‘euros (10,87 euros par action), puis, après changement de la gouvernance et du contrôle, une seconde distribution d‘environ 250 millions d‘euros d‘ici fin 2012 (2,72 euros par action).

MERCIALYS VA S‘ENDETTER

Mercialys va également lever un milliard d‘euros de dette: 500 millions de dette bancaire à trois ans qui seront remboursés à hauteur de 200 millions d‘euros à l‘issue du programme de cession d‘actifs; et un crédit relai (“bridge-to-bond”) de 18 mois de 500 millions d‘euros, refinancé par une émission obligataire d‘un montant au moins équivalent.

A l‘issue de ces opérations, la société devrait afficher un ratio d‘endettement (loan to value, LTV) “durablement inférieure ou égal à 40%”.

Cette forte montée de l‘endettement peut être l‘une des causes du désengagement partiel de Casino, qui aurait dû consolider ces dettes s‘il était resté majoritaire dans la foncière.

“Au-delà de la baisse mécanique de la valeur du portefeuille liée aux cessions prévues en 2012, la stratégie mise en oeuvre aura un impact positif sur la croissance de la valeur des actifs qui devrait retrouver dès 2015 un niveau similaire à celui atteint fin 2011 (i.e. environ 2,6 milliards d‘euros)”, précise Mercialys.

La foncière, dont les revenus locatifs ont crû de 7,7% en 2011, à 161 millions d‘euros (+3,2% à périmètre comparable), a dégagé un résultat des opérations (FFO) par action supérieur aux objectifs, en hausse de 10%, à 1,53 euro.

Fin juillet, elle avait relevé son objectif de croissance de croissance pour 2011, précisant anticiper alors une hausse supérieure ou égale à +7%, contre +5% précédemment, de son FFO par action. (voir )

“Retraitée des effets mécaniques liés à la mise en place du financement et aux cessions 2011 et 2012, l‘objectif de la société est que la croissance du FFO en 2012 s’établisse entre 6% et 8%”, ajoute la société.

En Bourse, avant la publication de ses résultats, Mercialys a fini jeudi en repli de 0,36% à 27,35 euros, un cours pratiquement en ligne avec l‘actif net réévalué de liquidation de la foncière, ressorti à 27,72 euros à fin 2011.

Depuis le début de l‘année, la valeur a pris 9,84% pour atteindre 2,52 milliards d‘euros de capitalisation boursière.

Casino, lui, a terminé jeudi à 72,33 euros, en hausse de 2,89% sur la journée et de 11,1% depuis le 1er janvier. Le groupe est valorisé 8,0 milliards d‘euros.

Voir aussi:

Le communiqué Mercialys:

r.reuters.com/dym56s

Le communiqué Casino:

r.reuters.com/cym56s (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Pascale Denis et Lionel Laurent , édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below