February 7, 2012 / 7:13 AM / 5 years ago

LEAD 2-UBS redoute un début d'année difficile

5 MINUTES DE LECTURE

* Résultat net CHF393 mlns au T4, consensus 737 mlns

* Enveloppe des bonus réduite de 40% en 2011

* Actifs pondérés des risques réduits de 20 mds

par Pascal Schmuck

ZURICH, 7 février (Reuters) - UBS redoute un début d'année difficile après avoir annoncé mardi des chiffres en demi-teinte pour son quatrième trimestre 2011.

Le numéro un de l'industrie bancaire en Suisse a cité les incertitudes qui pèsent toujours sur la dette souveraine dans la zone euro et le système bancaire européen, le déficit du budget fédéral américain et le ralentissement économique mondial.

"Tous ces facteurs pourraient remettre en question des améliorations majeures et durables des conditions de marché actuelles et freiner en outre la croissance des revenus, les marges d'intérêt nettes et l'afflux net d'argent frais", a expliqué UBS dans un communiqué.

La banque estime ainsi que les améliorations des niveaux d'activité et des volumes de négoce traditionnelles au premier trimestre pourraient ne pas se réaliser entièrement, ce qui pèserait sur les résultats globaux du prochain trimestre et sur ceux de la banque d'investissement.

Cette dernière continue de peser, avec une perte avant impôts de 256 millions de francs au quatrième trimestre, après un passif de 650 millions lors des trois mois précédents.

Le bénéfice net du groupe s'est établi à 393 millions de francs (325,25 millions d'euros) au quatrième trimestre 2011, contre 1,02 milliard lors du trimestre précédent et 737 millions attendus en moyenne par les analystes.

La prudence d'UBS inquiète les analystes, surtout pour les objectifs à moyen terme. "La banque a enregistré en 2011 un rendement des fonds propres (RoE) de 8,6% et nous nous attendons à deux autres exercices avec un RoE à un chiffre", souligne Dirk Becker, chez Kepler Capital Markets.

UBS vise un RoE entre 12% et 17% en 2013.

Vers 11h30 GMT, l'action UBS cédait 0,76% à 13,11 francs, sous-performant l'indice des bancaires européennes (-0,26%).

CONTRÔLE DES COÛTS

La banque poursuit son effort de contrôle des coûts alors que son coefficient d'exploitation s'est dégradé à 80,2% en 2011. L'établissement vise un coefficient d'exploitation entre 65% et 75% d'ici 2013.

UBS a ainsi réduit ses charges de 2,1 milliards de francs lors de l'exercice écoulé, ce qui s'est traduit entre autres par une baisse de 40% de l'enveloppe des bonus. Le directeur de la banque d'investissement, Carsten Kengeter, a ainsi renoncé à son bonus pour 2011.

"UBS améliore sa capitalisation et allège ses actifs pondérés des risques sans essuyer de pertes", a commenté l'analyste Teresa Nielsen, à la banque Vontobel, se référant à la volonté de l'établissement de réduire de moitié ces actifs pour les ramener à 145 milliards de francs d'ici 2016.

UBS a annoncé les avoir réduits de 20 milliards au quatrième trimestre.

L'activité Wealth Management & Swiss Bank a enregistré un bénéfice avant impôts de 882 millions de francs, et Wealth Management Americas de 114 millions.

La Gestion de fortune a signé un bénéfice avant impôts de 471 millions mais le poste a été influencé par une plus-value de 433 millions sur la vente du portefeuille d'investissement stratégique et par des charges de restructuration de 85 millions.

Dans Wealth Management Americas, les afflux nets ont atteint 1,9 milliard de francs alors qu'ils se sont élevés à 3,1 milliards dans le segment Gestion de fortune. Au niveau du groupe, les afflux ont progressé à 6,4 milliards contre 4,9 milliards trois mois plus tôt.

Ce poste est crucial pour UBS qui cherche à redorer son blason après l'affaire des transactions non autorisées qui a débouché en septembre sur une perte de 2,3 milliards de dollars pour la banque suisse.

UBS avait déjà annoncé lors de sa journée investisseurs à la mi-novembre qu'elle comptait verser un dividende de 0,1 franc par action au titre de 2011. Il s'agit d'une première depuis 2006, la banque n'ayant plus versé de coupon en espèces depuis cette année-là.

Son concurrent Credit Suisse présente ses résultats annuels jeudi.

* LE POINT sur l'actualité des banques (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below