RPT-ECLAIRAGE-Résultats-La Bourse va scruter les signes de récession

mardi 7 février 2012 16h56
 

* Pas de grosses surprises attendues des résultats du T4

* Les consensus 2011 et 2012 ont été fortement revus en baisse

* Mais des réactions ponctuelles violentes ne sont pas à exclure

par Juliette Rouillon

PARIS, 7 février (Reuters) - Dans quelle mesure le risque de récession en Europe affecte-t-il les entreprises ? Les résultats annuels, dont la saison débute en France, seront évalués dans cette optique alors que le marché s'interroge notamment sur la capacité des sociétés cotées à répercuter la hausse de leurs coûts.

Dans un contexte de ralentissement de la demande, les investisseurs s'inquiètent aussi de savoir si la demande des pays émergents continuera à tirer les ventes.

"On attend beaucoup de savoir si les inquiétudes sur la croissance - la demi-récession que l'on attend - vont se traduire dans les comptes des entreprises", dit Claire Chaves d'Oliveira, responsable de la stratégie chez Groupama.

Si le secteur du luxe, ainsi que toutes les entreprises bien exposées aux marchés émergents... et au succès des smartphones, se portent bien, pour le reste des sociétés, souvent confrontées à la contraction des ventes et à la hausse du coût des matières premières, les "profit warnings" risquent d'être nombreux, estiment des analystes interrogés par Reuters.

"Le marché scrutera les résultats pour voir si la croissance des volumes de ventes aux pays émergents se poursuit. C'est un vrai sujet d'inquiétude, lié à la question de savoir si ces pays ont une croissance autonome ou pas", note Catherine Garrigues, responsable de la gestion actions d'Allianz GI France.   Suite...