6 février 2012 / 09:38 / dans 6 ans

RPT-Julius Baer-Objectifs à moyen terme abaissés, rachat d'actions

(Répétition pour mastic dans le titre)

* Objectifs à moyen terme revus à la baisse

* Nouveau programme de rachat de titres

* Dividende spécial pour 2011

* Amende attendue aux USA

par Pascal Schmuck

ZURICH, 6 février (Reuters) - La banque privée suisse Julius Baer a abaissé lundi ses objectifs à moyen terme et lancé nouveau programme de rachat d‘actions tout en se déclarant confiante sur la possibilté d‘un accord dans le contentieux qui l‘oppose à l‘administration fiscale américaine.

Le spécialiste de la gestion de fortune explique dans un communiqué qu‘il relève son estimation pour le ratio charges/produits ajusté à 62-66%, au lieu de 60-64%, et qu‘il vise désormais une marge bénéficiaire ajustée avant impôts d‘au moins 35 points de base contre plus de 40 précédemment.

La fourchette visée pour les afflux nets de capitaux reste inchangée à 4-6%.

Au sujet du dossier fiscal aux Etats-Unis, la banque affirme qu‘elle continuera à coopérer pleinement avec les autorités américaines, dans le cadre des lois et réglementations suisses, et se dit confiante de pouvoir trouver une solution satisfaisante pour les deux parties.

Lors d‘une conférence téléphonique lundi, le directeur général Boris Collardi a déclaré s‘attendre à une amende dans ce dossier. Le directeur financier, Dieter Enkelman, a dit ne pas avour d‘indications sur le montant de la sanction financière tout en précisant que le groupe dispose de liquidités à hauteur de 900 millions de francs suisses (750 millions d‘euros).

Le conseil d‘administration va lancer un nouveau programme de rachat d‘actions d‘une valeur maximale de 500 millions de francs sur les deux prochaines années.

En outre, il proposera le versement d‘un dividende spécial de 0,40 franc qui s‘ajoutera au dividende ordinaire inchangé de 0,60 franc.

Le bénéfice net sous-jacent (hors accord fiscal avec l‘Allemagne) a reculé de 10% à 452 millions de francs en 2011, précise Julius Baer dans un communiqué. Le résultat aux normes IFRS a reculé de 27% à 258 millions de francs.

L‘afflux net de nouveaux capitaux a progressé à 10,2 milliards de francs contre 8,8 milliards un an plus tôt. Cependant, la période sous revue a été impactée par des facteurs négatifs comme la performance du marché pour 8,1 milliards et les fluctuations de change pour 1,4 milliard.

Les actifs sous gestion sont restés quasi-stables à 170 ,3 milliards.

Julius Baer souligne que le ratio charges/produits ajusté s‘est dégradé à 68,0% contre de 65,4% précédemment, en raison surtout de la nette appréciation du franc suisse.

Le ratio de fonds propres de niveau 1 s‘est détérioré à 21,8% contre 23,8 % un an plus tôt alors que le rendement des fonds propres (RoE) s‘est contracté à 12,2% contre 15,8%.

Pour les analystes, le groupe a dévoilé des chiffres mitigés. “Les marchés avaient déjà intégré en partie la baisse des objectifs”, souligne Michael Schwaller à la Banque Cantonale de Zurich.

Pour Teresa Nielsen à la banque Vontobel, la révision des objectifs indique que les coûts de restructuration seront plus importants qu‘initialement prévu.”

L‘action recule de 3,60% à 36,49 francs à 09h30 GMT, pendant que l‘indice européen des valeurs bancaires se replie de 1,22%. (Pascal Schmuck, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below