Electrolux anticipe une demande faible en 2012

jeudi 2 février 2012 10h19
 

STOCKHOLM, 2 février (Reuters) - Electrolux , numéro deux mondial de l'électroménager, a publié jeudi un bénéfice trimestriel très légèrement supérieur aux prévisions et prévoit que la demande du marché européen, une région clé pour le groupe, stagnera ou faiblira cette année.

Le groupe est un peu plus optimiste sur l'évolution de la demande en Amérique du Nord, qui devrait stagner ou augmenter de jusqu'à 2% en 2012.

"Déjà, à la fin de l'année 2010, la demande d'équipements a commencé à reculer, alors que les coûts des matières premières augmentaient et que les prix de nos produits baissaient", a commenté le directeur général Keith McLoughlin.

Le bénéfice d'exploitation ajusté a reculé de 16% au quatrième trimestre, à 1,44 milliards de couronnes suédoises (140 millions d'euros), contre 1,40 milliards attendu par le consensus Reuters et 1,71 milliards enregistré l'année précédente.

Sur l'exercice 2011, il a plongé de 39% à 3,98 milliards de couronnes suédoises.

"Nous ne prévoyons pas que la demande sur les marchés matures rebondira au premier semestre 2012", précise Keith McLoughlin dans un communiqué.

"Toutefois, on pourrait observer un certain degré d'amélioration sur le marché américain d'ici la fin de l'année 2012, grâce à une croissance modeste du marché immobilier."

Le titre reculait de 3,0% vers 09h20 GMT. (Patrick Lannin, Catherine Monin pour le service français, édité par Jean Décotte)