LEAD 1-NEC va supprimer 10.000 emplois pour réduire ses coûts

jeudi 26 janvier 2012 08h48
 

* Réduction de 10% de ses effectifs, 7.000 postes supprimés au Japon

* Charge de restructuration de E393 mlns sur l'exercice en cours

* Le groupe affiche une perte de E855 mlns sur octobre-décembre

* NEC évoque la concurrence dans les télécoms, les faibles ventes de smartphones

TOKYO, 26 janvier (Reuters) - NEC a annoncé jeudi qu'il supprimerait autour de 10.000 emplois, soit près de 10% de ses effectifs, afin de réduire ses coûts après l'annonce d'une perte de 87 milliards de yens (855 millions d'euros) sur les trois derniers mois de 2011.

Le groupe d'électronique japonais, qui emploie 115.840 personnes dans le monde, a ajouté qu'il inscrirait une charge de restructuration de 40 milliards de yens (393 millions d'euros) sur l'exercice clos le 31 mars prochain.

Il a justifié cette décision par le renforcement de la concurrence dans le secteur de l'infrastructure télécoms au Japon, par la faible demande dont pâtissent ses smartphones et par sa difficulté à développer ses activités à l'étranger.

NEC, qui a aussi abaissé sa prévision de vente de combinés pour l'exercice s'achevant fin mars de 6,5 à 5 millions d'unités, a précisé que 7.000 suppressions de postes concerneraient le Japon.

L'action NEC, qui a plongé de 32% en 2011, a clôturé inchangée jeudi à 168 yens avant ces annonces. (Nobuhiro Kubo, Wilfrid Exbrayat et Jean Décotte pour le service français)