25 janvier 2012 / 13:07 / il y a 6 ans

LEAD 2-Boeing dépasse les attentes au T4, sa prévision déçoit

* BPA de $1,31 hors exceptionnel, consensus $1,01

* CA $19,6 mds, contre $16,6 mds un an auparavant

* Boeing s'attend à un BPA 2012 de $4,05-4,25

* Le titre perd environ 3%

* Graphique des résultats de Boeing :

* link.reuters.com/huc36s (Actualisé avec cours de Bourse, précisions)

par Kyle Peterson

CHICAGO, 25 janvier (Reuters) - Boeing a dépassé les attentes des analystes au quatrième trimestre avec un bénéfice en forte hausse, porté par ses livraisons d'appareils commerciaux, mais la prévision de bénéfice par action pour 2012, impactée par un renchérissement des coûts de retraite, a déçu les investisseurs.

L'action du géant de l'aéronautique perdait 3% à 73,11 dollars en matinée à Wall Street, sous-performant l'indice Dow Jones (-0,6%) dont il est une des composantes.

"Je crois que la façon de l'interpréter, c'est que la prévision est en baisse", juge Alex Hamilton, directeur d'EarlyBirdCapital. "Je ne vois rien d'autre de mauvais."

Le constructeur a fait état d'un coût des pensions de retraite de ses salariés évalué à 83 cents par action en 2012, alors que le marché attendait plutôt "quelque chose autour de 50 cents", selon Kenneth Herbert, analyste chez Wedbush Securities.

En incluant ce coût, Boeing a dit anticiper un bénéfice par action compris entre 4,05 et 4,25 dollars en 2012, sur un chiffre d'affaires compris entre 78 et 80 milliards.

Les analystes anticipaient jusqu'ici en moyenne un BPA 2012 de 4,96 dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Au dernier trimestre 2011, Boeing a dégagé un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars, soit 1,84 dollar par action, contre 1,2 milliard de dollars et 1,56 dollar par titre un an auparavant.

Hors effet favorable d'un remboursement d'impôt, représentant 52 cents par titre, le groupe affiche un BPA trimestriel de 1,31 dollar, contre un consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 1,01 dollar.

BOND DE 31% DES VENTES DANS LE COMMERCIAL

Boeing, qui livre une bataille des commandes avec Airbus, a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse à 19,6 milliards de dollars contre 16,6 milliards un an plus tôt, alors que les analystes attendaient en moyenne 19,37 milliards de dollars.

Dans sa division d'appareils commerciaux, Boeing a dégagé un chiffre d'affaires en progression de 31% à 10,7 milliards de dollars. Dans la défense, l'aérospatiale et la sécurité, les ventes ont grimpé de 4% à 8,5 milliards de dollars.

Boeing a livré 477 appareils l'an dernier contre 534 pour Airbus, et a perdu la bataille des commandes face à l'avionneur européen, filiale d'EADS. (voir )

L'américain, dont le carnet de commandes a augmenté à 356 milliards de dollars, ambitionne de contre-attaquer cette année grâce à son monocouloir remanié 737 MAX, qui doit entrer en service en 2017 pour concurrencer l'A320neo d'Airbus.

Boeing a dit avoir enregistré à fin décembre plus de 1.000 commandes pour cet appareil remotorisé, un chiffre qui, selon le groupe, pourrait grimper à 1.500 d'ici fin 2012.

"Nous abordons 2012 avec un nouvel élan et une activité et des stratégies de produits qui ont fait leurs preuves", a déclaré le directeur général Jim McNerney, dans un communiqué.

"Nos priorités pour l'année sont de continuer à augmenter de manière disciplinée les niveaux de production pour nos clients de l'aviation commerciale."

L'avionneur souhaite produire 10 avions 787 par mois d'ici fin 2013, un objectif que les spécialistes du secteur jugent trop ambitieux. (Jean Décotte pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below