Total renonce à vendre sa raffinerie de Lindsey

lundi 23 janvier 2012 08h27
 

PARIS, 23 janvier (Reuters) - Total a renoncé à vendre sa raffinerie britannique de Lindsey faute d'acheteurs, a déclaré le directeur général de la branche raffinage et chimie du groupe pétrolier français dans les Echos de lundi.

Le PDG de Total Christophe de Margerie avait déjà laissé entendre au début du mois qu'il allait probablement conserver le site. En octobre, il avait répété que le processus lancé deux ans plus tôt pourrait être suspendu si aucun accord n'était conclu avec un acheteur potentiel avant la fin de 2011. (voir )

"Compte tenu du manque d'offres, nous allons maintenir la raffinerie de Lindsey dans notre système de raffinage", a annoncé Patrick Pouyanné aux Echos. "La priorité est à l'amélioration de la performance de la raffinerie."

Sur le rapprochement des activités raffinage et pétrochimie, Patrick Pouyanné a indiqué que le groupe se donnait six à neuf mois pour une mise en place complète de la nouvelle organisation.

"Ce rapprochement devrait nous permettre d'améliorer notre performance économique et de générer de l'ordre de 200 millions de dollars de gains après impôts sur la rentabilité des capitaux employés," a-t-il ajouté.

(Gilles Guillaume, édité par Wilfrid Exbrayat)