Auto-Les généralistes européens vont souffrir en 2012-Etude

jeudi 8 décembre 2011 14h23
 

* Marché européen attendu en baisse de 3% à 5% en 2012-Euler Hermes

* Croissance mondiale en vue malgré le ralentissement des émergents

* La France a perdu cette année son statut de 2e pays producteur en Europe

PARIS, 8 décembre (Reuters) - Les constructeurs automobiles généralistes européens auront du mal à gagner de l'argent l'an prochain en raison de la baisse des volumes attendue en Europe et de l'austérité née de la crise de la dette, montre une étude publiée jeudi.

Selon le spécialiste de l'assurance-crédit Euler Hermes, le marché européen des voitures et utilitaires légers pourrait connaître en 2012 une contraction de 3% à 5% - après un recul de 4% estimé en 2011 -, entraîné notamment par la France (-10% l'an prochain), l'Italie (-4%) et la Grande-Bretagne (-3%).

"Le marché va rester déprimé, et plus les jours passent, plus je suis proche des -5% que des -3%", a déclaré Yann Lacroix, responsable des études sectorielles chez Euler Hermes, lors de la présentation de l'étude.

Sur le marché allemand, la baisse devrait être plus limitée (-1,5%).

"L'écart se creuse entre la France et l'Allemagne, mais il serait plus juste de dire qu'il se creuse entre les constructeurs premium et les généralistes", a précisé Yann Lacroix. "La rentabilité des généralistes s'est globalement dégradée ces dernières années, et elle est à nouveau menacée pour certains d'entre eux en 2012."

Les deux constructeurs français, PSA Peugeot Citroën et Renault, restent de purs généralistes malgré la montée en gamme récente de PSA et, dans le groupe Renault, le développement de la gamme 'low cost' Dacia et la relance prochaine du haut de gamme de la marque Renault.   Suite...