Nintendo a relancé sa 3DS mais Europe et USA manquent à l'appel

mercredi 7 décembre 2011 08h16
 

TOKYO, 7 décembre (Reuters) - Nintendo aura vendu sous peu trois millions de consoles de poche 3DS au Japon mais il observe toutefois que les consommateurs en Europe et aux Etats-Unis semblent repousser leurs achats de fin d'année en raison d'une conjoncture économique morose.

Nintendo a réduit le prix de la 3DS de 40% environ en août et annoncé de nouveaux titres, notamment des Mario, pour relancer une console dont les ventes se sont vite effondrées après son lancement en février.

Le concepteur et éditeur de jeux vidéo de Kyoto pense qu'il aura vendu quatre millions de 3DS au Japon la première année (exercice clos au 31 mars 2012), alors que son objectif de ventes mondiales est de 16 millions d'exemplaires.

"La dynamique repart", a commenté le président Satoru Iwata, dans un entretien publié par le quotidien Nikkei.

Mais, avec la baisse du prix, Nintendo perd de l'argent sur chaque 3DS vendue. "Même si le taux de pénétration va augmenter cette année, il perd de l'argent et c'est pourquoi, pour ce qui concerne les résultats, nous ne sommes pas trop optimistes", commente Nanako Imazu, analyste de CLSA.

Elle anticipe 15 millions de 3DS vendues sur l'exercice annuel, en raison des déboires économiques en Europe et en Amérique du Nord.

Sur une période de six mois au 30 septembre, Nintendo avait réalisé environ 34% de ses ventes aux Amériques et 37% en Europe, ce qui implique qu'il a particulièrement souffert de la vigueur du yen.

Ceci, accompagné de la baisse du prix, explique en partie pourquoi Nintendo a sabré ses prévisions et anticipe à présent une perte nette de 20 milliards de yens sur l'exercice clos le 31 mars 2012.

L'action Nintendo a clôturé en hausse de 1,35% à 11.270 yens mercredi. (Isabel Reynolds, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Nicolas Delame)