LEAD 4-Veolia veut céder sa branche transports pour se désendetter

mardi 6 décembre 2011 16h37
 

* Cessions également au Royaume-Uni et aux Etats-Unis

* Nouveau plan d'économies

* 2012 et 2013, deux années de transformation (Actualisé avec communiqué de la CDC)

par Benjamin Mallet et Caroline Jacobs

PARIS, 6 décembre (Reuters) - Veolia Environnement a annoncé mardi son intention de céder ses activité dans les transports, le groupe abandonnant ainsi l'un de ses quatre métiers pour se désendetter, dans le cadre de son nouveau plan stratégique.

Cette sortie se fera à travers une "recomposition" de l'actionnariat de Veolia Transdev, la société spécialisée dans le transport de voyageurs créée en mars et détenue à parité par le numéro un mondial des services à l'environnement et la Caisse des Dépôts (CDC), qui compte quant à elle rester au capital et dit "n'exclure aucune option" à ce stade. (voir )

Veolia prévoit aussi de céder ses activités dans l'eau régulée au Royaume-Uni et dans les déchets solides aux Etats-Unis, le groupe ayant pour objectif, pour la période 2012-2013, de céder au total 5 milliards d'euros d'actifs et de ramener son endettement financier net en dessous de 12 milliards à fin 2013, contre 15 milliards attendus à fin 2011 selon le consensus.

Veolia lance en outre un programme de réductions de coûts accrues qui devrait générer, sur le résultat opérationnel du nouveau périmètre, un impact positif de 120 millions d'euros nets des coûts de mise en oeuvre en 2013, ces économie étant ensuite portées à 220 millions en 2014 et 420 millions en 2015.

"Cette transformation de Veolia est un projet ambiteux mais réaliste. C'est une construction pour développer le groupe, pour attaquer et non pas pour réagir à une difficulté passagère", a déclaré lors d'une conférence de presse Antoine Frérot, le PDG de Veolia.   Suite...