LEAD 3-Hermès recule en Bourse après l'interview de son gérant

lundi 5 décembre 2011 14h37
 

* La bataille avec LVMH est "terminée", dit le gérant au journal Le Temps

* Hermès confiant pour le T4, croissance de 10% visée en 2012 (avec cours de Bourse actualisé et un commentaire d'analyste)

ZURICH, 5 décembre (Reuters) - La spéculation autour d'Hermès est retombée d'un cran lundi, le gérant du groupe de luxe ayant déclaré à la presse suisse que la bataille boursière avec LVMH était terminée.

Revenant sur la prise de participation de LVMH - qui a pris 21% d'Hermès et forcé le sellier à revoir sa structure - Patrick Thomas a souligné que les divergences culturelles avec le groupe de Bernard Arnaud auraient été "insurmontables".

"L'affaire est terminée. On n'en parle plus", a-t-il assuré dans un entretien au quotidien suisse Le Temps.

A 14h20, le titre reculait de 3,2%, plus net recul du SBF 120, à 222,85 euros, tandis que l'indice prenait 1,4%.

L'action a reperdu plus de 18% depuis le feu vert accordé mi-septembre à la constitution d'une holding familiale, regroupant 50,2% du capital, et à laquelle les héritiers du fondateur se sont engagés à ne pas toucher pendant vingt ans.

"Cette déclaration acte la mise en place de la holding familiale et contribue au dégonflement de la bulle spéculative", dit Thomas Mesmin, analyste chez CA Cheuvreux, qui ne s'attend pas à de gros mouvements sur le capital d'Hermès l'an prochain.

Patrick Thomas s'est également déclaré "confiant" et "optimiste" pour l'activité du quatrième trimestre 2011 et a ajouté qu'il visait une croissance de 10% pour l'an prochain pour le groupe, une prévision conforme aux attentes du marché.   Suite...