Airbus voit 25-27 livraisons d'A380 en 2012

mercredi 30 novembre 2011 23h58
 

NEW YORK, 30 novembre (Reuters) - Airbus anticipe pour 2012 un rythme inchangé de livraisons de son très gros porteur A380, à 25-27 unités, comme en 2011, a déclaré mercredi John Leahy, directeur commercial de l'avionneur européen.

Sur les dix premiers mois de l'année, la filiale d'EADS a livré 19 A380, dont le prix catalogue est de 375 millions de dollars.

"Cette année, nous sommes dans la fourchette de 25 à 27 (livraisons d'A380). L'année prochaine devrait être dans la même fourchette", a dit John Leahy, en marge d'une conférence organisée par Aviation Week et Credit suisse.

Airbus a déjà livré 60 A380 depuis le lancement commercial du plus gros avion du monde, commandé à 238 exemplaires.

Ce sont essentiellemet des compagnies basées en Asie et au Moyen-Orient qui ont acheté l'appareil, mais John Leahy s'est montré optimiste de pouvoir placer des A380 aux Etats-Unis.

"Il n'y a que deux opérateurs de Boeing 747 aux Etats-Unis : Unites Airlines et Northwest-Delta. Oui, ces deux compagnies sont dans mon viseur, surtout United", a-t-il dit.

John Leahy a également déclaré qu'il avait reçu des assurances d'American Airlines, filiale d'AMR, que la compagnie allait confirmer toutes ses commandes passées auprès d'Airbus malgré sa décision de se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux Etats-Unis.

American Airlines et sa maison mère AMR ont déposé le bilan mardi après l'échec de négociations salariales menées avec les pilotes de la compagnie pour tenter de diminuer les coûts, une décision qui a fait plonger le titre de plus de 80% à Wall Street. (voir )

Cet été, AMR avait annoncé une commande record de 460 monocouloirs à Boeing, mais aussi à Airbus pour la première fois depuis la fin des années 1980.

La troisième compagnie américaine commande 260 appareils de la famille A320 d'Airbus, avec des options pour 365 autres, tandis qu'elle achète 200 B737, avec des options pour 100 supplémentaires, représentant un total près de 40 milliards de dollars, dont 23 milliards pour Airbus. (Karen Jacobs, Benoit Van Overstraeten pour le service français)