Ahold-T3 meilleur que prévu avec la hausse des prix alimentaires

jeudi 17 novembre 2011 08h30
 

* Bénéfice opérationnel du T3 à E300 mlns, contre E291 mlns attendu

* Croissance organique en hausse de 4,5% aux Etats-Unis (+2% attendu

* Croissance organique en hausse de 3% aux Pays-Bas (+2,4% attendu

LONDRES, 17 novembre (Reuters) - Ahold a publié jeudi des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, avec une hausse de 5% de son bénéfice, l'augmentation des prix alimentaires et des gains de parts de marché ayant dopé ses ventes, malgré des conditions de marché difficiles.

Le groupe néerlandais, propriétaire de la première chaîne de supermarchés aux Pays-Bas (Albert Heijn) mais qui réalise environ 60% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, a annoncé un bénéfice opérationnel de 300 millions d'euros au cours des 12 dernières semaines au 9 octobre. Les analystes tablaient sur un chiffre de 291 millions d'euros.

Les ventes aux Etats-Unis, dans les magasins ouverts depuis plus d'un an, ont bondi de 4,5%, hors essence, un rythme en accélération par rapport au 1,2% du deuxième trimestre et plus élevé que les attentes des analystes, qui étaient d'environ 2%.

Sur la même base, les ventes aux Pays-Bas ont progressé de 3%, contre 2,6% lors du trimestre précédent et 2,4% attendu.

"Les clients restent prudents dans leurs dépenses et se focalisent sur les prix, dans un environnement inflationniste", a déclaré le directeur général du groupe Dick Boer.

Les distributeurs en Europe et aux Etats-Unis ont du mal à répercuter la hausse de leurs coûts à leurs clients qui doivent sont aussi confrontés à une hausse du prix de l'essence, une faible croissance des salaires, des mesures d'austérité et la peur de la récession.

Le groupe belge Delhaize, qui réalise également l'essentiel de ses ventes aux Etats-Unis, a annoncé la semaine dernière que les conditions se durcissaient, alors que le n°1 mondial, Wal-Mart, a publié mardi un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes. (voir ) (Mark Potter, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame)