11 novembre 2011 / 11:34 / il y a 6 ans

LEAD 1-Telefonica recule en Bourse après ses résultats

* Bénéfice net de 2,73 mds d'euros sur neuf mois, consensus E3,04 mds

* Charges de restructuration de 2,7 milliards d'euros

* Le titre baisse de 0,72%, contre la tendance du secteur (Actualisé avec détails cours de Bourse)

MADRID, 11 novembre (Reuters) - Le géant espagnol des télécoms Telefonica a maintenu vendredi ses objectifs en matière de versement de dividendes à ses actionnaires en dépit d'un climat économique jugé "difficile", qui a provoqué une chute supérieure aux attentes de son bénéfice sur neuf mois.

De janvier à septembre, son résultat net ressort en baisse de 69% à 2,73 milliards d'euros sur un chiffre d'affaires en hausse de 5,4% à 46,67 milliards.

Le bénéfice net est de 300 millions inférieur aux attentes.

Le numéro un européen des télécoms en capitalisation boursière a expliqué avoir dû passer une charge de 2,7 milliards d'euros imputable aux coûts de restructuration induits par la suppression de 6.500 emplois dans ses activités espagnoles.

Vers 11h25 GMT, le titre Telefonica reculait de 0,79% à 13,83 euros alors que l'indice regroupant les valeurs télécoms européennes avançait de 0,3%.

"Les attentes étaient déjà prudentes avant les résultats. Mais la faiblesse des chiffres renforce notre opinion négative", déclare dans une note Tim Boddy, analyste chez Goldman Sachs.

Par contraste avec le groupe espagnol, Telecom Italia voit son action gagner 4,02% à 0,88 euro après que l'opérateur italien a fait état de résultats montrant une amélioration de ses performances sur un marché domestique pourtant très concurrentiel.

Telefonica a également réaffirmé ses objectifs annuels et sa promesse d'un dividende de 1,75 euro par action en 2012.

Mais, d'après les analystes financiers, au vu d'un endettement de quelque 55,4 milliards d'euros, des engagements d'investissement et d'un environnement peu propice à la cession d'actifs, ces objectifs ne sont pas tenables.

"C'est incroyable que le groupe n'a pas revu à la baisse ses prévisions", a dit un analyste basé à Londres sous couvert d'anonymat.

Telefonica continue de croître en Amérique latine, qui représente désormais quelque 50% de son chiffre d'affaires, mais voit ses ventes toujours baisser en Espagne, en raison de la concurrence et de la conjoncture déprimée. (Elisabeth O'Leary, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below