Alcatel-Lucent placé sous surveillance négative par Moody's

jeudi 10 novembre 2011 18h56
 

PARIS, 10 novembre (Reuters) - Alcatel-Lucent a vu sa note de crédit "B1" placée jeudi sous surveillance avec implication négative par l'agence de notation Moody's, qui s'inquiète de la capacité du groupe à éradiquer sa consommation de trésorerie en vue de générer du cash en 2012.

Sur fond de retournement de ses ventes, l'équipementier télécoms doit mener des restructurations supplémentaires pour redresser ses marges et prendre des mesures pour maîtriser son besoin en fonds de roulement afin de renverser sa consommation de trésorerie, précise Moody's dans un communiqué.

"Ce changement de la perspective (...) à 'négatif' intervient en réaction à la piètre performance d'Alcatel-Lucent en terme de génération de trésorerie au cours des neufs premiers mois de 2011", déclare Wolfgang Draack, analyste de l'agence de notation.

Le groupe dirigé par Ben Verwaayen a émis le 4 novembre un avertissement sur sa rentabilité pour 2011, à quelques mois de l'échéance qu'il s'était fixée pour devenir une entreprise "normale" : en croissance, profitable et qui génère du cash. (voir )

L'entreprise issue de la fusion en 2006 entre Alcatel et Lucent a reporté d'un an son ambition d'atteindre un flux de trésorerie positif, indiquant que le cash serait, en revanche, sa "principale priorité" pour 2012.

Pour le communiqué de Moody's en anglais :

(Marie Mawad, édité par Benoît Van Overstraeten)