Vicat un peu plus pessimiste sur la marge 2011, CA +7,1% au T3

jeudi 3 novembre 2011 19h13
 

PARIS, 3 novembre (Reuters) - Vicat a prévenu jeudi que le tassement de sa marge attendu en 2011 à cause de la révolution en Egypte serait plus sensible que prévu, mais fait état d'une croissance solide au troisième trimestre malgré le contexte économique incertain.

Le cimentier a réalisé sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires consolidé de 1.728 milliards d'euros, en hausse de 13,1% (+9,4% à périmètre et taux de change constants). Sur le seul troisième trimestre, la croissance ressort à 7,1% à périmètre et changes constants.

"Compte tenu de la situation en Egypte, et en particulier des conditions actuelles d'exploitation, (le tassement du niveau de marge opérationnelle en 2011) devrait être plus sensible qu'attendu initialement", a souligné Vicat dans un communiqué. "Ainsi, le groupe s'attend désormais à générer au second semestre une marge d'Ebitda en ligne avec celle générée au cours du premier semestre 2011."

La marge d'Ebitda de Vicat est ressortie à 25,0% l'an passé et à 22,1% au premier semestre de cette année.

"Après un premier trimestre marqué par des conditions climatiques favorables en Europe, le niveau d'activité est resté soutenu au cours des deux trimestres suivants, à l'exception des Etats-Unis où la situation se stabilise, et de l'Egypte toujours marquée par les conséquences des événements du début d'année", a ajouté Vicat.

Les deux principaux marchés du groupe, la France et la Suisse, sont restés relativement dynamiques malgré les précipitations de juillet, tandis que parmi ses nouveaux marchés, l'Inde, encore minoritaire dans le chiffre d'affaires, a joui au troisième trimestre d'une croissance de 50%.

Avant cette publication, l'action du groupe a clôturé sur une note stable à 46,29 euros. Depuis le début de l'année, le titre a perdu 26% environ de sa valeur, après un gain de 6% environ sur l'ensemble de 2010. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)