Opel prévoit un marché européen en nette baisse en 2012

jeudi 3 novembre 2011 17h36
 

FRANCFORT/BERLIN, 3 novembre (Reuters) - Opel, la filiale européenne de General Motors , anticipe une forte baisse de la demande pour de nouvelles voitures en Europe en 2012, selon un magazine allemand.

"Nous pensons que le marché automobile en Europe va prendre un sérieux coup de froid et nous anticipons une contraction significative", déclare Karl-Friedrich Stracke, président du directoire d'Opel, cité par Automobilwoche.

Il ajoute que la crise de la dette souveraine de la zone euro était facteur d'incertitude pour les clients.

"Dans le secteur automobile, nous sommes particulièrement affectés par cette évolution", a ajouté le dirigeant d'Opel.

(Maria Sheahan et Klaus Lauer, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)