CONSENSUS-Alcatel-Lucent très attendu sur sa marge

mercredi 2 novembre 2011 16h51
 

 PARIS, 2 novembre (Reuters) - Alcatel-Lucent .
Résultats du troisième trimestre de l'exercice 2011 (en millions
d'euros). 	
 Date et heure de publication : le vendredi 4 novembre avant
Bourse.	
 Conférence de presse à 13h00.	
      	
 Consensus Thomson Reuters I/B/E/S, basé sur les estimations
de 15 analystes pour le chiffre d'affaires et le bénéfice par
action, neuf pour le résultat d'exploitation et 13 pour le
résultat net.	
 La variation par rapport à 2010 est calculée sur la base des
résultats publiés et "ajustés" -en données ajustées
d'amortissements sur acquisition- qu'annonce Alcatel.	
 (en millions d'euros, sauf BPA en euros)	
                CA        REX        Net        BPA	
 Moyenne           3.993    159        93         0,04	
 Maximum        4.200    198       248         0,10	
 Minimum        3.787    95        22        0,01	
 ----------------------------------------------------	
 T3 2010 publié 4.074     -11        25         0,01	
 Variation      -1,9%    NS      +272%      x4	
 (moyenne)         	
 	
 T3 2010 ajusté 4.074      61        68        0,03	
 Variation         -1,9%    +161%       +37%      +33%	
 (moyenne)           	
 	
 ACTIVITÉ : Equipementier télécoms, qui compte parmi ses
principaux concurrents Ericsson (ERICb.ST: Cotation), Nokia-Siemens
Networks , ainsi que les chinois Huawei et ZTE
 .	
 	
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ : 	
 Dans la dernière ligne droite de son plan triennal de
redressement, Alcatel-Lucent a réitéré fin juillet ses
prévisions pour 2011 et vise pour cette année :	
 - Une marge d'exploitation ajustée de plus de 5%. 	
 - Une croissance de ses ventes plus rapide que le marché,
dont il attend une hausse "autour de 5%".	
 Le directeur financier Paul Tufano avait alors ajouté que le
groupe restait "très dédié" à la réalisation d'un free cash flow
positif en 2011.	
 	
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :	
 1 - Après un premier semestre décevant qui a mal été
accueilli en Bourse, Alcatel n'a pas le droit à l'erreur en
seconde moitié d'année s'il veut tenir ses objectifs 2011 dans
la dernière ligne droite de son plan de redressement. (voir
 )	
 Des craintes se font jour sur la capacité du groupe à tenir
ses engagements dans un contexte macroéconomique défavorable.	
 Sur la base du consensus Thomson Reuters I/B/E/S pour
l'ensemble de l'année 2011, les analystes parient sur un raté de
la part d'Alcatel sur le plan de la rentabilité, s'attendant à
un Ebit de 688 millions d'euros pour des ventes de 16.444
millions, soit une marge de 4,2% (29 estimations pour les
revenus et 20 pour l'Ebit).	
 2 - D'autres acteurs du marché comme Ericsson ou Juniper
 ont dit craindre de voir la croissance du marché des
équipements télécoms plombée par une conjoncture dégradée, alors
que des opérateurs sont susceptibles de faire preuve de
davantage de frilosité dans leurs dépenses d'investissement dans
les réseaux. 	
 Pour l'équipementier franco-américain, Un ralentissement est
surtout redouté aux Etats-Unis, un marché dont la croissance a
bien profité à Alcatel ces derniers trimestres.	
 3 - Le free cash flow sera de nouveau très surveillé par les
analystes, qui tentent de juger de la capacité du groupe à
atteindre un flux de trésorerie nette positif en 2011.	
 Celui-ci s'est établi à -350 millions d'euros au deuxième
trimestre, après -213 millions au trimestre précédent.	
     	
	
 (Marie Mawad et Leila Abboud, édité par Jean-Michel Bélot)