November 2, 2011 / 10:20 AM / 6 years ago

LEAD 1 Nissan bat le consensus au T2, relève sa prévision

4 MINUTES DE LECTURE

* Rex T2 de Y159,3 mds, supérieur au consensus

* Prévision de Rex annuel relevée à Y510 mds contre Y460 mds

* La production en Thaïlande devrait reprendre le 14/11

YOKOHAMA, 2 novembre (Reuters) - Nissan Motor a annoncé mercredi un recul plus faible qu'attendu de son bénéfice d'exploitation trimestriel et a relevé sa prévision annuelle en dépit de l'appréciation du yen, d'une économie mondiale fragilisée et des inondations en Thaïlande, qui perturbent sa production.

Le deuxième constructeur automobile japonais, dont Renault détient 43% du capital, a publié un bénéfice d'exploitation de 159,3 milliards de yens (1,48 milliard d'euros) pour la période juillet-septembre, le deuxième trimestre de son exercice fiscal.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un bénéfice d'exploitation de 133 milliards de yens.

Le bénéfice net trimestriel a reculé de 3,3%, à 98,4 milliards de yens.

"Nissan se concentre sur les marchés émergents, comme le prouve notre investissement récemment annoncé dans une nouvelle usine à Rio de Janeiro", a déclaré le directeur général adjoint de Nissan Toshiyuki Shiga lors d'une conférence de presse.

Pour l'ensemble de l'exercice au 31 mars 2012, le groupe a relevé sa prévision de bénéfice d'exploitation à 510 milliards de yens, contre une précédente estimation à 460 milliards de yens. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S table de son côté sur 520 milliards de yens.

"En dépit de fluctuations de change défavorables, de nombreuses catastrophes naturelles et d'une économie mondiale volatile, nous sommes toujours en passe d'afficher un bénéfice annuel significatif", a déclaré le PDG, Carlos Ghosn.

Nissan prévoit de relancer partiellement à partir du 14 novembre sa production en Thaïlande, ce qui devrait limiter à 40.000 véhicules la production perdue de ses sites touchés par les inondations.

Celles-ci ne devraient pas affecter la production en Amérique du Nord, en Europe et en Chine mais le Japon pourrait être touché à hauteur de 20.000 véhicules, a précisé Toshiyuki Shiga.

A la Bourse de Tokyo, l'action Nissan a perdu 6,7% depuis le début de l'année, une baisse bien plus limitée que celle subie par ses grands concurrents Toyota et Honda, qui abandonnent respectivement 19% et 25%.

Mercredi, avant la publication des résultats trimestriels, le titre Nissan a fini en repli de 2,8%.

"Nissan a relevé sa prévision de ventes mais il apparaît qu'elle est en ligne avec le consensus, on ne peut donc pas parler de surprise. Mais les derniers résultats prouvent que Nissan sort de la crise des inondations en Thaïlande en meilleur état que ses concurrents", a commenté Hiroyuki Fukunaga, directeur général d'Investrust à Tokyo.

"Nissan se traite à environ 10 fois le bénéfice attendu, il est donc moins cher que Toyota, qui est à environ 19 fois, et qu'Honda, à environ 15 fois." (Chang-Ran Kim, Catherine Monin pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below