Electrolux veut réduire ses coûts face au recul de la demande

vendredi 28 octobre 2011 08h57
 

STOCKHOLM, 28 octobre (Reuters) - Le numéro deux mondial de l'électroménager Electrolux (ELUXb.ST: Cotation) a déclaré vendredi qu'il chercherait à réduire davantage ses coûts, ajoutant s'attendre à un recul de la demande sur ses marchés clés après avoir annoncé une chute de son bénéfice trimestriel.

Le groupe, propriétaire des marques Electrolux, Frigidaire et AEG, anticipe sur l'année un déclin de la demande d'électroménager en Europe de l'ordre de 1%, et non une hausse de 1% comme escompté auparavant.

Il s'attend aussi à ce que la demande en Amérique du Nord recule de 4-5%, contre une hausse de 3% espérée jusqu'alors.

Le groupe a fait état au troisième trimestre d'un bénéfice d'exploitation ajusté de 1,10 milliard de couronnes suédoises (122 millions d'euros) contre 1,98 milliard un an auparavant.

Le consensus Reuters donnait 1,06 milliard de couronnes.

"La demande a baissé dans plusieurs (...) marchés importants du sud de l'Europe et aux Etats-Unis, au moment où le coût des martières premières a augmenté", a déclaré son directeur général Keith McLoughlin.

"Les résultats du troisième trimestre ont été affectés par la persistance de conditions de marchés difficiles."

Electrolux a fait savoir dans un communiqué qu'il continuerait de chercher à optimiser l'utilisation de ses capacités de production en Amérique du Nord et en Europe occidentale et réduirait également ses frais généraux. (Patrick Lannin et Helena Soderpalm, Natalie Huet pour le service français, édité par Jean Décotte)