27 octobre 2011 / 16:20 / dans 6 ans

LEAD 2-Renault-Ventes records au T3, objectifs confirmés

* CA +11,9% à 9,74 mds d‘euros au T3, volumes de ventes records (+6,7%

* Vigueur de la demande au Brésil et en Russie

* Objectifs 2011 confirmés

* Pas d‘impact des incertitudes économiques en Europe sur la demande à ce stade (Actualisé avec conférence analystes, commentaire et précisions)

PARIS, 27 octobre - Renault a annoncé jeudi des ventes records au troisième trimestre grâce à la performance de Dacia sur les marchés hors d‘Europe et confirmé ses objectifs de free cash flow et de chiffre d‘affaires malgré les incertitudes sur l’économie.

Le deuxième constructeur automobile français a réalisé sur le trimestre écoulé un chiffre d‘affaires de 9,74 milliards d‘euros, en hausse de 11,9% par rapport à la période identique de 2010. En volume, le groupe au losange a réalisé un record de ventes avec 632.412 unités (+6,7%), grâce notamment à une croissance de 21,9% des marchés hors d‘Europe, Brésil et Russie en tête.

“L’évolution des marchés automobiles dans le monde et l‘activité du groupe au troisième trimestre sont en ligne avec les attentes”, a indiqué Dominique Thormann, directeur financier de Renault, lors d‘une présentation aux analystes. “Les incertitudes macroéconomiques, notamment en Europe, n‘ont pas eu à ce stade d‘incidence notable sur la demande d‘automobiles à travers le monde.”

Les ventes de Renault hors d‘Europe ont atteint sur le trimestre 48% des ventes totales du groupe, contre 41% pour PSA Peugeot Citroën , dont la performance à l‘international n‘a pas suffi à compenser un recul des volumes en Europe. (voir )

“Les chiffres de Renault sont très encourageants, la société a choisi les bonnes priorités, notamment l‘expansion sur les marchés internationaux”, commente Kristina Church, analyste automobile chez Barclays Capital. “Cela se reflète dans le succès de la marque Dacia.”

La marque low cost du groupe Renault se taille un franc succès au Brésil, deuxième marché du groupe avec un bond de 34% des ventes de la citadine Sandero, ou en Russie, quatrième marché de Renault, avec un doublemement des ventes de Sandero et une hausse de 37% pour la berline Logan.

Au quatrième trimestre, Renault lancera Duster, le 4X4 de Dacia, sur les marchés brésilien et argentin.

CARNET DE COMMANDES EN HAUSSE EN EUROPE

S‘il estime que la visibilité sur le marché automobile mondial reste trop faible à l‘heure actuelle pour tenter des prévisions pour 2012, Renault est apparu plus confiant que plusieurs de ses concurrents sur les perspectives des prochains mois, malgré les incertitudes liées à la crise de la dette dans la zone euro.

PSA mercredi, puis Daimler (DAIGn.DE) et Volkswagen VOWGn.DE jeudi, ont tous alimenté le sentiment morose qui se dessine pour le secteur automobile européen. .

“Octobre ne marque pas de changement majeur de tendance par rapport au troisième trimestre, bien que les deux dernières semaines aient été légèrement en deçà des attentes”, a indiqué le directeur commercial du groupe, Jérôme Stoll, au cours de la présentation aux analystes.

Renault a ainsi confirmé ses objectifs d‘un free cash flow opérationnel automobile supérieur à 500 millions d‘euros en 2011 et celui d‘un volume de ventes supérieur au record de 2010. Le groupe attend une croissance du marché mondial de 3% en 2011, avec une stabilité du marché européen et une baisse de 3% du marché français. Ces deux derniers pronostics sont un peu plus optimistes que cet été.

En Europe, les ventes du groupe ont néanmoins diminué de 4,4% au troisième trimestre - et de 7,5% pour Dacia, toujours affecté par des pénuries de composants moteur et par la fin du bonus GPL en France.

Signe de l‘environnement très concurrentiel qui règne sur le continent, la part de marché de Renault dans les voitures et les utilitaires légers a reculé à 8%, contre 8,5% un an plus tôt, et celle de Dacia à 1,4% contre 1,6%.

Le groupe aborde néanmoins le quatrième trimestre en Europe avec un carnet de commandes supérieur de 9% à son niveau de l‘an dernier à pareille époque. Le trimestre commence aussi sans les contraintes d‘approvisionnement qui ont perturbé les ventes pendant plusieurs mois puisque Renault dit avoir désormais réglé les problèmes rencontrés avec certains fournisseurs.

L‘action Renault a clôturé jeudi en hausse de 5,61% à 30,31 euros, donnant une capitalisation boursière de l‘ordre de 8,4 milliards d‘euros. Depuis le début de l‘année, le titre a perdu environ 30%, après un gain proche de 20% sur l‘ensemble de 2010. (Gilles Guillaume, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below