Leclerc veut détrôner Carrefour en 2015 - Presse

jeudi 27 octobre 2011 13h04
 

PARIS, 27 octobre (Reuters) - Leclerc compte détrôner Carrefour en 2015 en élargissant sa politique de prix bas et en développant ses services sur internet, comme le "drive", qui permet de récupérer des courses effectuées en ligne, déclare au Monde le patron du distributeur Michel-Edouard Leclerc.

Leclerc, numéro deux français de la distribution derrière Carrefour, compte améliorer sa part de marché d'un demi-point en 2012 pour la porter à 18%, dit-il dans l'édition datée de vendredi du quotidien.

"Notre objectif est de détrôner Carrefour d'ici à 2015, grâce à un rythme de croissance de 4,5% à 5,5% par an", explique Michel-Edouard Leclerc.

Le distributeur, qui compte tripler son nombre de points de contact "drive" en 2015 pour le porter à 450, veut également développer d'ici fin 2012 un site culturel dématérialisé grâce auquel on récupère en magasin l'achat effectué en ligne.

Michel-Edouard Leclerc note des signes d'essoufflement de la consommation depuis septembre, alors même que le groupe a enregistré une hausse de ses ventes de 8% hors carburants (soit 11% avec carburants).

"Quand les centres Leclerc marchent bien (...) c'est que la conjoncture va mal", résume-t-il, notant une forte réduction des dépenses dans les foires aux vin et dans les rayons d'électronique grand public et d'électroménager.

Dans ce contexte, Michel-Edouard Leclerc dénonce les exigences "déraisonnables" de certains fournisseurs, au moment où démarrent les négociations sur les prix.

"C'est chaud! Déjà, en 2010, nous avons échappé à une vaste arnaque", dit-il.

"Si l'on avait suivi les demandes des différents fournisseurs, l'inflation dans les magasins aurait atteint en moyenne 6%", contre moins de 2% au final.   Suite...