LEAD 2-Suez Environnement-Le chantier de Melbourne pénalise les perspectives

mercredi 26 octobre 2011 19h13
 

* Conditions climatiques et sociales défavorables sur le chantier

* Objectifs annuels revus à la baisse

* Dividende stable au titre de 2011 (Actualisé avec conférence téléphonique, précisions)

par Benjamin Mallet

PARIS, 26 octobre - Suez Environnement a publié mercredi des performances en nette hausse sur neuf mois mais a dû réviser à la baisse ses prévisions pour 2011 afin de prendre en compte les difficultés rencontrées sur le chantier de l'usine de dessalement d'eau de mer de Melbourne, en Australie.

Géré par sa filiale Degrémont en partenariat avec l'australien Thiess, le contrat de Melbourne "se déroule depuis quelques mois dans des conditions climatiques et sociales défavorables qui se sont encore détériorées au 3e trimestre 2011, avec notamment de nouvelles perturbations liées aux mouvements sociaux et une très faible productivité persistante du personnel", a précisé Suez Environnement.

Ces difficultés ont conduit le numéro deux mondial des services à l'environnement à enregistrer au 3e trimestre une charge de 185 millions d'euros, qui s'ajoutent aux 52 millions comptabilisés au premier semestre, dont 80 millions au niveau de son résultat brut d'exploitation (RBE) et de son cash flow libre.

Suez Environnement a ainsi précisé que ses objectifs annuels seraient pénalisés à hauteur de 80 millions d'euros pour le RBE et le cash flow libre et à hauteur de 125 millions pour le résultat net part du groupe.

Il visait auparavant des progressions d'au moins 5% de son chiffre d'affaires et d'au moins 10% de son RBE, à changes constants, par rapport à 2010, ainsi qu'un résultat net part du groupe supérieur à 425 millions d'euros et un cash flow libre au moins égal à celui de 2010.   Suite...